Hans Zimmer aux commandes de la bande-originale du prochain James Bond

À trois mois de la sortie du nouveau James Bond « Mourir peut attendre », les producteurs ont fait appel en urgence au talentueux et prolifique Hans Zimmer après le départ précipité du compositeur attitré Dan Romer.

 

Le 1erJames Bond d’Hans Zimmer

 

Les raisons exactes de l’éviction de Dan Romer, qui avait commencé à travailler sur la bande-originale du dernier opus des James Bond, restent mystérieuses même si le magazine spécialisé américain Variety évoque des « divergences artistiques », toujours est-il qu’il a fallu aux producteurs (EON) lui trouver rapidement un remplaçant de talent et surtout prêt à travailler dans l’urgence car la sortie mondiale de « Mourir peut attendre » aura lieu le 3 avril au Royaume-Uni et le 8 avril en France et aux États-Unis. C’est donc vers le « bankable » compositeur allemand, naturalisé américain, Hans Zimmer que la production s’est tournée malgré son emploi du temps surchargé avec, notamment, la composition de grosses productions telles que « Wonder Woman 1984 », « Top Gun : Maverick », « Dune » et « Bob l’Éponge : Éponge en eaux troubles ».

 

A lire aussi

 

 

Pour illustrer musicalement le dernier James Bond incarné par Daniel Craig, Hans Zimmer succède donc à de grands noms de la musique de films comme John Barry, Paul Martin, Eric Serra ou Thomas Newman (qui a signé la BO des 2 derniers opus). Une première pour Hans Zimmer, même si on se rappelle qu’il avait dirigé un concert consacré à la musique de John Barry pour 007 à Munich en 2017 (vidéo).

 

 

Hans Zimmer a composé pour le Roi Lion, Thelma et Louise, Gladiator, Pirates des Caraïbes, Mission impossible 2…

 

Hans Zimmer est l’auteur de 160 musiques de films, du Roi Lion, à The Dark Knight, en passant par Inception et Interstellar. Né il y a 62 ans à Francfort, il apprend la musique en autodidacte et se fait connaître à la fin des années 70, aux claviers avec le groupe Buggles qui signe le tube de l’année 79 « Video Killed the Radio Star ». L’année suivante il commence à collaborer avec le compositeur anglais Stanley Myers (« Voyage au bout de l’enfer ») et se fait remarquer en 1988 en composant seul la musique de « Rain Man » (Barry Levinson) qui lui vaut la 1ère de ses 11 nominations aux Oscars. La consécration viendra en 1994 avec sa 1ère composition pour un film d’animation, « Le roi lion », qui lui permet d’obtenir un Oscar, un Golden Globe et un Grammy Award de la meilleure musique de films. Compositeur infatigable, Hans Zimmer a déjà signé (ou co-signé) la bande-originale de près de 160 long métrages en 30 ans de carrière, sans compter une quarantaine de musiques pour des productions TV (génériques, téléfilms, séries ou documentaires). Début 2021, avec un groupe, un orchestre et des chœurs, Hans Zimmer proposera une série de concerts dans lesquels seront jouées ses musiques de films et des compositions inédites. Il sera le 11 mars 2021 à l’AccorHotels Arena de Paris.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique