Le Théâtre d’État de Salzbourg commande un opéra à Alma Deutscher, 14 ans

L’année 2020 commence bien pour la jeune pianiste, violoniste et compositrice prodige britannique de 14 ans à qui la direction du théâtre d’État de Salzbourg a commandé un opéra qui y sera joué en 2022.

 

L’opéra d’Alma Deutscher sera une « comédie romantique »

 

« La nouvelle valse de l’empereur », tels est le titre de l’opéra que va composer Alma Deutscher à la demande de l’institution autrichienne, certainement inspiré de l’œuvre de Johann Strauss fils en 1889. C’est lors du concert du Nouvel An du Landestheater dans le Großer Festspielhaus avec le Mozarteum Orchestra que le directeur artistique a annoncé avoir passé cette commande à la jeune musicienne anglaise : « Déjà la 1ère représentation de sa valse « Siren Sounds » à Salzbourg lors du concert du Nouvel An a montré qu’Alma Deutscher avait développé un langage musical très propre » a déclaré Carl Philip von Maldeghem. « Nous sommes ravis de voir bientôt sa nouvelle composition à Salzbourg et de l’accompagner dans son développement créatif ». La jeune compositrice a déjà des idées sur cette future composition qu’elle imagine comme une comédie romantique : « J’ai hâte de développer et de créer une nouvelle histoire. Les mélodies surgissent juste dans ma tête, et quand elles sont prêtes, je les écris. J’aime vivre avec la musique et aussi comprendre le monde à travers la musique ».

Alma Deutscher: musicienne prodige aux multiples talents

 

Née à Oxford en février 2005, Alma Deutscher a commencé à jouer du piano à l’âge de deux ans et du violon à trois ans. Deux instruments qu’elle continue de jouer en concert mais c’est son talent précoce de compositrice (et l’art de la médiatisation de son entourage !) qui la fait remarquer dans le monde de la musique en Grande-Bretagne puis dans le monde entier. C’est en effet à l’âge de 4 ans qu’elle commence à écrire et interpréter ses propres compositions. À 6 ans, elle compose sa 1ère sonate pour piano avant d’écrire à 7 ans un court opéra « The Sweeper of Dreams » (Le balayeur de rêves) qui sera donné en Israël en 2013. C’est à cette époque que le célèbre acteur, écrivain et réalisateur anglais Stephen Fry la repère et en parle sur sa chaîne YouTube provocant l’emballement médiatique. À 10 ans, Alma Deutscher écrit son 1er opéra complet « Cinderella » (Cendrillon), qui sera joué l’année suivante à Vienne sous l’impulsion de Zubin Mehta. En 2017, elle interprète son 1er concerto pour piano au festival Carinthian Summer de Villach (Autriche). Œuvre qu’elle a joué en solo, ainsi que son concerto pour violon, en décembre dernier sur la prestigieuse scène du Carnegie Hall de New York.

En 2020, le théâtre d’État de Salzourg présentera également l’opéra « Cinderella » d’Alma Deutscher.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique