Elections européennes : pour Yannick Jadot, le gouvernement n’est pas crédible sur les enjeux écologiques

Yannick Jadot, tête de liste aux Européennes pour Europe Ecologie-Les Verts était l’invité politique de Guillaume Durand ce mercredi 15 mai, à 8h15. Il accuse le gouvernement de ne pas être crédible en matière de politique climatique

Européenne : l’absence de crédibilité du gouvernement en matière de politique climatique

« Je ne souhaite pas avoir le monopole de l’écologie. Je veux que tous les Français et toutes les Françaises soient écologistes. Je veux que les Européens s’emparent de notre avenir » a déclaré la tête de liste aux Européennes. « Mes adversaires sont le dérèglement climatique, la dislocation des liens sociaux et de la solidarité, l’anéantissement de la biodiversité. Le reste, ce sont des concurrents. » Yannick Jadot estime par ailleurs que le gouvernement n’est pas crédible en matière de politique climatique : « Ce gouvernement n’a pas souhaité engager dans la loi la fin du glyphosate et la réduction des pesticides ». Il regrette aussi l’absence de « mesures concrètes » concernant l’écologie à l’issue du Grand débat. Il note que le « n°4 de la liste de Renaissance est considéré par Monsanto comme un fervent soutien ».

 

 

Un projet européen « enthousiasmant » pour lutter contre la montée de Marine Le Pen

Malgré des intentions de vote assez faibles, la tête de liste s’est montré confiant : « C’est dans la dernière semaine que tout se passe. C’est comme ça qu’en 2009, on était passé de 8 à 16%. Tout le monde voit bien que cette campagne européenne est partie très tardivement ». Il ajoute : « Le statu quo libéral qui rend cette Europe technocratique est le marche pied de toutes les extrêmes-droites. Faisons un projet enthousiasmant pour l’Europe. Mettons le climat, la biodiversité, la solidarité au cœur du projet européen »

Immobilier : un plan d’investissement européen

« Si on répond à la demande de consommation bio locale, on installe 60 000 paysans bios » a affirmé Yannick Jadot. Il est également revenu sur le « plan d’investissement européen » qui permettrait de créer des « dizaines de milliers d’emplois ». Il poursuit : J’étais samedi dans les quartiers nord de Marseille : nous avons besoin d’un grand plan Marshall au niveau européen pour investir dans la rénovation des logements. Notre écologie elle est avant tout sociale ».

 

Retrouvez la vidéo intégrale de l’entretien de Yannick Jadot :

 

Arthur Barbaresi

 

Plus d’article de l’invité politique de Guillaume Durand :