Disneyland Paris rouvre aujourd’hui, une bonne nouvelle pour la France

Disneyland Paris rouvre aujourd’hui ses portes et c’est une bonne nouvelle pour la France, parce que ce parc d’attractions est devenu en moins de 30 ans la première destination touristique européenne. Avant la crise, les parcs construits dans l’Est parisien par Disney attiraient autour de 10 millions de visiteurs par an. C’est colossal. Cela fait travailler directement plus de 16.000 personnes mais beaucoup plus si on compte les effets indirects.

Covid-19 : le risque d’une rechute sanitaire existe

Disney est une attraction qui pousse les touristes à rester un jour ou deux supplémentaires en région parisienne. Et c’est crucial parce que la France est la première destination touristique mondiale mais la dépense moyenne des touristes est relativement faible chez nous, car trop souvent ils ne font que des passages éclairs. Mais cette réouverture est aussi un défi. Le parc est resté fermé pendant huit mois. Depuis octobre dernier, il n’y a pas eu un touriste et il a fallu se mettre dans une forme d’hibernation.

 

A lire aussi

 

 

L’entreprise a pu investir et continuer les travaux sur les nouvelles attractions et les hôtels mais tout a tourné au ralenti. Il faut désormais remettre la machine en route. Les frontières sont en train de s’ouvrir, ce qui est une bonne nouvelle, mais il faut faire revenir le personnel et les clients et c’est un peu dur de se projeter. D’abord parce qu’il va y avoir une jauge de sans doute 25 à 30.000 visiteurs par jour. Ensuite parce que le personnel va devoir retrouver ses habitudes, et il y a toujours le risque d’une rechute sanitaire.

Disney : le chiffre d’affaires du groupe dépasse les 65 milliards de dollars à l’échelle mondiale

A l’échelle du groupe Disney, qui est le numéro un mondial du divertissement, les parcs et hôtels de la région parisienne ne représentent qu’une grosse goutte d’eau. C’est environ un milliard d’euros de chiffre d’affaires pour un groupe qui dépasse les 65 milliards de dollars à l’échelle du globe. Mais le parc est au cœur de la stratégie de Disney qui cherche à maximiser ses revenus en jouant sur la complémentarité de ses activités. Il propose des films, des séries, des chaînes de télé, un site concurrent de Netflix et des parcs à thèmes et des magasins. Et pour faire vivre tout ça et se différencier, il a des héros : ceux de leurs dessins animés, mais aussi de Pixar comme Buzz l’Eclair, ceux de Star Wars et les super-héros de Marvel qui pour la première fois au monde vont avoir droit à leur hôtel thématique à Paris. Un parc, c’est à la fois une activité et une vitrine, c’est du commerce et de la pub. C’est pour ça que pour Disney il était crucial de rouvrir les portes de son royaume magique.

David Barroux

 

Retrouvez le Décryptage Economique