Daniel Barenboim et la Staatskapelle de Berlin annulent leur tournée du cycle Beethoven à Paris, Athènes et Vienne

L’intégrale des symphonies de Beethoven par la Staatskapelle de Berlin dirigée par Daniel Barenboim, c’était l’événement de l’automne. Du 6 au 22 novembre 2020, ce cycle devait être proposé lors de 4 soirées à la Philharmonie de Paris puis à Athènes et à Berlin mais les mesures de restriction sanitaire en vigueur ont eu raison de cette tournée inédite.

 

La Philharmonie de Paris devait proposer les 9 symphonies de Beethoven du 6 au 10 novembre

« C’est avec regret que la Staatskapelle Berlin et Daniel Barenboim annoncent l’annulation de leur tournée du cycle Beethoven à Paris, Athènes et Vienne, prévue du 6 au 22 novembre 2020. Malgré les immenses efforts de chacun, il n’a malheureusement pas été possible de maintenir cette tournée dans la situation actuelle, ne fût-ce qu’en raison de la complexité de voyager dans trois pays, chacun avec différentes règles de déplacement et de quarantaine en raison de la COVID-19″. C’est le message que la Philharmonie de Paris a publié ce mercredi pour annoncer l’annulation d’une tournée inédite que souhaitait proposer la Staatskapelle de Berlin et son directeur musical (depuis 1992) Daniel Barenboim à l’occasion de l’anniversaire du 250anniversaire de la naissance de Beethoven.

A lire aussi

 

Ce cycle qui proposait l’exécution, en 4 représentations, de l’intégralité des symphonies du compositeur allemand devait débuter à Paris, dans la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie. Le 6 novembre devaient être jouées les symphonies n° 1, 5 et 8, le 7 novembre les symphonies 3 et 4, le 8 novembre les symphonies n° 6 et 7 et enfin le 10 novembre les symphonies n° 2 et 9. Ce même découpage en 4 soirées était programmé du 12 au 16 novembre à Athènes au Megaron concert hall et du 18 au 22 novembre dans la grande salle du Musikverein de Vienne.  

Daniel Barenboim de retour à la Philharmonie de Paris en janvier 2021

Le public parisien pourra se consoler car, si la situation sanitaire ne se dégrade pas, il pourra retrouver Daniel Barenboim au piano début janvier à la Philharmonie pour deux récitals consacrés aux trios de Beethoven, avec son fils Michael au violon et le violoncelliste Kian Soltani, puis, à la tête de la Staatskapelle de Berlin, le 19 janvier dans le cadre de la 2Biennale Pierre Boulez pour un programme Wagner-Beethoven-Boulez.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique