Coronavirus : Vittorio Gregotti, l’architecte italien du Grand Théâtre de Provence, est mort d’une pneumonie

Considéré comme le maître de l’architecture italienne moderne Vittorio Gregotti, qui a notamment conçu le Grand Théâtre de Provence à Aix-en-Provence, est décédé ce dimanche à l’âge de 92 ans d’une pneumonie liée au Covid-19.

 

Le maire de Milan Beppe Sala salue un des plus grands architectes italiens

Vittorio Gregotti avait été hospitalisé à Milan après avoir contracté le virus. Selon le Corriere della Sera, son, Mariana Mazza, est également hospitalisée dans la même structure hospitalière milanaise. Le ministre du Patrimoine culturel, Dario Franceschini a déclaré : « J’ai appris la disparition du professeur Vittorio Gregotti avec une profonde tristesse.

 

A lire aussi

 

Ce fut un grand architecte et un urbaniste qui a donné du prestige à notre pays dans le monde ». Le maire de Milan, Beppe Sala salue « Vittorio Gregotti, l’un de nos plus grands architectes et ambassadeurs au monde. Milan lui doit beaucoup, de la première salle construite à la Triennale en 1951 au quartier Bicocca qu’il a entièrement repensé. Merci pour tout ! ». Stefano Boeri, autre architecte italien et président de la Triennale de Milan, lui a rendu hommage sur Facebook en saluant « un maître de l’architecture qui a écrit l’histoire de notre culture et qui s’en est allé ».

 

Vittorio Gregotti a réalisé plus de 1600 projets architecturaux dans le monde

Né en 1927 à Novare dans le Piémont, Vittorio Gregotti a signé, avec son agence (Gregotti Associati International); fondée en 1974, plus de 1600 projets dans une vingtaine de pays. Vainqueur de nombreux concours internationaux, récompensé par une médaille d’or pour sa carrière à la Triennale de Milan en 2012, il a réalisé des projets de grande ampleur à l’échelle urbaine, comme le quartier résidentiel de Cannaregio à Venise et le quartier Bicocca à Milan. On lui doit également avait le stade Marassi de Gênes construit pour la Coupe du Monde de football 1990 .

 

A lire aussi

 

A l’étranger, il acquiert une renomée internationale avec, notamment, la construction de Pujiang, une nouvelle cité « à l’Italienne » située en banlieue de Shanghaï, le Centre culturel de Belem à Lisbonne ou la rénovation du stade olympique Lluís Companys à Barcelone. Dans sa longue carrière il s’intéressa également à la réalisation de bâtiments culturels comme le Théâtre Arcimboldi à Milan et, surtout, le Grand Théâtre de Provence à Aix-en-Provence qui fut inauguré en juin 2007 avec une représentation de La Walkyrie de Richard Wagner et qui accueille, depuis, les opéras et concerts du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence.

 

Philippe Gault (avec AFP)