Coronavirus : Nick Cordero, le visage d’un Broadway qui se bat pour survivre

Le Covid-19 menace Broadway. Les théâtres de la célèbre avenue sont fermés et les spectacles certainement annulés jusqu’à septembre. L’un de ses acteurs, Nick Cordero, a même été infecté. Son cas, dramatique, a ému jusqu’à Sylvester Stallone.

 

 

De nombreux metteurs en scène de New York reportent déjà leurs shows de Broadway à 2021

Brutalement le 12 mars au soir, le rideau rouge tombait. Depuis, les théâtres de Broadway restent bien obscurs. Alors, les artistes au chômage à New York ne cessent de se demander : « Mais jusqu’à quand ? ». Pour le moment, les shows de Broadway font fermés jusqu’à nouvel ordre et le syndicat très puissant des chanteurs et danseurs affirme qu’avant septembre, rien ne se passera. Certains metteurs en scène reportent déjà leur spectacle à 2021.

 

à lire aussi

 

Au-delà de ce drame, d’une profession arrêtée pour une durée indéterminée à New York, Broadway a un visage. C’est celui de Nick Cordero, un acteur de Broadway, qui se bat avec beaucoup de courage contre la maladie. Depuis le début de son hospitalisation, sa femme Amanda tient sur Instagram le journal de son coma. Elle demande cette semaine au pays des « mégas prières pour Nick », disant que Dieu en ce moment fait des miracles.

 

 

Nick Cordero, infecté par le coronavirus, a dû subir une amputation de la jambe

Alors toute l’Amérique et Broadway se mobilise. On suit le coma de Nick Cordero, on vit au rythme de ses respirations et amputations de la jambe. A travers lui, les fans de Broadway voit aussi le combat de l’artiste dans cette sale période. En pleurs au volant de sa voiture, Amanda a voulu rappeler qu’il fallait prier mais aussi toujours danser pour Nick Cordero. Très ému, de Broadway à Los Angeles, de nombreuses stars se sont mobilisées et ont commencé à écouter les battements du coeur faiblissant de Nick.

 

à lire aussi

 

Rocky en personne, Sylverster Stallone, est sorti de son silence pour réaliser une petite vidéo qu’il a posté sur les réseaux sociaux. D’habitude très pudique, Sylverster Stallone, 73 ans, déclare face caméra : « Nick, on ne se connait pas. Tu es l’oeil du tigre, un modèle pour nous. Continue à te battre. Tu es notre homme, l’homme des artistes touchés par le virus ».

 

 

Laurence Haïm

 

Retrouvez l’actualité du Classique