Coronavirus : Les musiciens canadiens propagent la musique en vidéo

Fraternité et solidarité ne sont pas de vains mots au Canada où musiciens professionnels comme amateurs et débutants ont décidé d’apporter soutien et réconfort au personnes confinées à cause de la pandémie de coronavirus.

Tous derrière Yannick Nézet-Séguin

Il y a une semaine, Yannick Nézet-Séguin lançait l’opération «Propage la musique, pas le virus ! » pour laquelle le chef d’orchestre canadien demandait au musiciens de l’Orchestre Métropolitain de Montréal (OM), dont  il est le directeur musical (ainsi que du Met Opera et du Philharmonique de Rotterdam), d’enregistrer chez eux de petits récitals et de les mettre en ligne sur les plateformes vidéo. Yannick Nézet-Séguin montrait lui même l’exemple avec une interprétation au piano, accompagné de son compagnon Pierre Tourville, d’un extrait de la « Sonate Arpeggione » de Franz Schubert.

À lire aussi

Les musiciens de l’Orchestre Métropolitain confinés mais connectés

Depuis jeudi, 3 vidéos réalisées par  des musiciennes et musiciens de l’orchestre canadien ont été mis en ligne. Dans la 1ère, le violoncelliste Vincent Bergeron avec, au piano sa compagne Yogane Lacombe, interprètent « Les larmes de Jacqueline » de Jacques Offenbach.

 

Autre duo, celui composé de l’altiste de l’Orchestre Métropolitain de Montréal, Elisa Boudreau et de sa fille Claire (6 ans et demi) qui interprètent le « Lac des cygnes » de Piotr Tchaïkovski, dans une version pour piano 4 mains.

La hautboïste Lise Beauchamp propose une adaptation des « Folies d’Espagne » de Marin Marais surtout connu pour ces œuvres pour de pour viole de gambe (plus de six cents pièces).

Des musiciens amateurs propagent aussi la musique

La chaine Youtube de l’OM publie également les prestations de musiciens débutants ou amateurs qui ont également tenu à participer à l’opération «Propage la musique, pas le virus !». Ainsi la jeune guitariste canadienne Léane Lebel, 14 ans, qui interprète la pièce « Chasse » de Napoléon Coste ou l’apprenti pianiste Malik Ramjee, 15 ans, élève d’un collège français à Barcelone, qui offre une belle interprétation du 2e mouvement de la «Sonate facile», K. 545 de WA Mozart.

La musique sans la barrière des langues au Canada

Andrew Wan et Jonathan Crow sont tous les 2 violons solos, respectivement à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et au Toronto Symphony Orchestra(TSO). Le 1er est francophone et le second anglophone. C’est donc en musique qu’ils ont tenu à adresser un message commun à tous ceux qui ont besoin de réconfort en cette période difficile. Réunis virtuellement sur YouTube, ils interprètent le 2ème mouvement de la Sonate No. 5 en mi mineur pour 2 violons de Jean-Marie Leclair, violoniste et compositeur français de la période baroque.

 Philippe Gault