Coronavirus : Annulation du festival d’opéra de Glyndebourne, en Grande-Bretagne

Le festival d’opéra de Glyndebourne rejoint la longue liste des grands événements musicaux annulés cet été en raison de la pandémie de coronavirus. Alors que les organisateurs espéraient initialement pouvoir organiser une version raccourcie du festival, l’annulation définitive de l’édition 2020 a finalement été décidée avec regrets.

 

Le Festival de Glyndebourne a lancé une opération de collecte de dons

Mesures de restriction dues à la pandémie de coronavirus oblige, dès la mi-mars, les responsables du grand festival d’opéra anglais, qui devait se dérouler du 21 mai au 30 août 2020, avaient annoncé qu’il ne débuterait qu’à partir du 14 juillet 2020. Les incertitudes sur l’évolution de la situation sanitaire au Royaume-Uni ont donc contraint les organisateurs à annoncer ce mardi l’annulation définitive de l’édition 2020 du Festival de Glyndebourne.

 

A lire aussi

 

Dans un communiqué, Gus Christie, le directeur exécutif du festival déclare « C’est un jour particulièrement triste dans l’histoire de Glyndebourne car je dois vous annoncer que nous ne pouvons pas organiser le festival cette année (…) Je sais que cette annulation sera aussi déchirante pour vous que pour moi. ». Une situation qui va évidemment fragiliser l’équilibre économique de l’institution qui a lancé une opération de collecte de dons (Glyndebourne COVID-19) afin d’aider, dans un premier temps, les artistes et le personnel saisonnier (2/3 des effectifs) et afin d’assurer la continuité et l’avenir du festival.

 

Le Festival de Glyndebourne propose 120 représentations par an

Même si le Festival se déroule principalement de mai à août avec un programme de six opéras proposé dans une salle de 1200 places, Glyndebourne est devenu une entreprise de spectacle qui vit 12 mois sur 12 avec, notamment, une tournée annuelle qui a lieu d’octobre à décembre et un concours international de chant (Glyndebourne Opera Cup) dont la 2e édition a eu lieu en mars 2020. Par ailleurs, un programme éducatif qui met en scène de nouvelles œuvres et propose des projets visant à améliorer la compréhension et le plaisir de l’opéra est actif tout au long de l’année. Au total, le festival et la tournée proposent 120 représentations par an à un public de 150 000 personnes.

A lire aussi

 

Dès la fin du mois de mai, un festival virtuel sera proposé aux amateurs d’opéra avec la diffusion gratuite d’un opéra complet sur la chaîne YouTube de Glyndebourne à 17 heures tous les dimanches. Première diffusion le dimanche 24 mai avec Les noces de Figaro de Mozart dans la mise en scène de Michael Grandage.

 

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique