Black Lives Matter : Le Colston Hall de Bristol va changer de nom

Le Colston Hall, principale salle de concert de Bristol va être rebaptisée et perdre le nom d’Edward Colston, l’esclavagiste anglais du 17esiècle dont la statue a été déboulonnée puis jetée à l’eau par des manifestants antiracistes le 7 juin.

 

La statue d’Edward Colston, jetée dans l’Avon, sera érigée à nouveau dans un musée de Bristol

Les images de la statue d’Edward Colston, déboulonnée puis jetée par des militants antiracistes dans les eaux de la rivière Avon qui arrose Bristol le 7 juin, ont fait le tour de monde. Repêchée depuis, la statue sera à nouveau érigée dans la ville portuaire du sud-ouest de l’Angleterre mais probablement dans les collection d’un musée local. Ce qu’on savait moins c’est que ce négociant, qui a fait fortune, notamment, dans le commerce d’esclaves à la fin du 17et au début du 18siècle et bienfaiteur de la ville, a donné son nom à sa plus grande salle de spectacle, construite au 19siècle puis agrandie et modernisée il y a 10 ans, le Colston Hall, qui peut accueillir près de 2500 spectateurs.

A lire aussi

 

L’événement du 7 juin dernier n’est pas directement à l’origine de la décision des responsables de l’institution (Bristol Music Trust) de changer le nom du bâtiment. C’est en 2017, et, notamment après l’arrivée à la tête de la municipalité du maire travailliste d’origine jamaïcaine Vincent Rees, que ce changement a été décidé . Sa présidente Louise Mitchell avait alors qualifié le nom de Colston de « marque toxique ». La nouvelle appellation devait être mise en place au printemps 2020 mais la crise du coronavirus a retardé la procédure. C’est donc d’ici l’automne que le Colston Hall changera de nom.

 

Rachmaninov a joué au Colston Hall de Bristol dans les années 1920

Selon le communiqué du Bristol Music Trust, « Le nom actuel ne reflète pas nos valeurs en tant qu’organisation artistique progressiste, avant-gardiste et ouverte. Nous voulons qu’elle soit représentative de la ville, un phare de ses valeurs d’espoir, de diversité et d’inclusion ».  D’ici l’automne toute la signalisation extérieure du lieu faisant référence à Colson sera supprimée et le nouveau nom du bâtiment sera révélé lorsque les grands travaux de rénovation entrepris seront terminés.

 

 

A lire aussi

 

Inauguré en 1867, le Colson Hall, est la principale salle de concert de Bristol. Elle a accueilli de grand noms de la musique classique comme Serge Rachmaninov qui s’y est produit dans les années 1920 puis Arthur Rubinstein et Igor Oistrak, Murray Perahia ou Marin Alsop et Philipp Glass plus récemment.

 

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique