Bloch multiplie l’offre de teintes foncées pour ses chaussons de danse

Les répercussions du mouvement Black Lives Matter dépassent la dénonciation des violences policières. Une pétition, qui réclame la fabrication de chaussons teintés pour les danseurs non-blancs, a connu un tel essor avec la mort de George Floyd que le manufacturier Bloch a cédé à la revendication.

 

Bloch va proposer des pointes de couleurs foncées « à l’automne de cette année »

Difficile, pour une danseuse, de trouver chausson à son pied lorsque sa couleur de peau ne correspond en rien aux teintes chair, pêche ou saumon des pointes en satin des grands fabricants. Car rares sont ceux à travers le monde à avoir ajouté ces dernières années dans leur gamme des modèles à destination d’un public non-blanc. La tendance change progressivement, tout le moins, au Royaume-Uni. Bloch, un industriel du secteur basé dans l’ouest de Londres, a décidé d’incorporer à sa palette des nuances plus foncées, allant du bronze au marron, pour ses clientes noires et métisses.

 

C’est sur Instagram que le célèbre fournisseur de chaussons a rendu publique sa décision. « Bien que nous ayons introduit des teintes plus foncées dans certaines de nos gammes de produits, nous confirmons que nous étendrons ces teintes à notre offre de pointes, qui seront disponibles à l’automne de cette année », peut-on ainsi lire. 

 

La pétition lancée sur change.org, il y a deux ans, a récolté près de 170.000 signatures

Un choix, fait sous la pression d’une pétition en ligne, lancée sur la plateforme change.org, et qui visait précisément la marque. « Peu d’artisans fabriquent des pointes brunes. Non seulement il y a très peu de diversité dans le ballet lui-même, mais ce qui aggrave le problème est qu’il n’y a souvent aucune diversité dans les nuances de chaussures ».

 

A lire aussi

 

« Bloch, l’un des fournisseurs de pointes de ballet les plus importants et les plus connus, doit commencer à produire des pointes pas seulement conçues pour celles qui ont un teint blanc ou beige », réclamaient les auteurs du texte, qui ont réussi à récolter près de 170.000 signatures.

 

Ni Merlet, ni Repetto en France ne proposent au catalogue des chaussons pour danseurs non-blancs

Lancée il y a deux ans, c’est avec la mort de George Floyd et la mobilisation d’une partie de la population contre les discriminations à travers le globe qu’elle est parvenue à aboutir. La situation qu’elle dénonçait est encore celle de nombreux danseurs et danseuses, professionnels comme amateurs, qui doivent enduire leurs chaussons clairs de fond de teint afin de rendre leur port relativement invisible.

 

A lire aussi

 

Bloch deviendra le second fabricant anglais du milieu à commercialiser des produits à destination des danseuses de couleur, après son concurrent Freed, qui avait porté une initiative similaire en 2019. Du côté des fabricants français, comme le célèbre Merlet, fournisseur de l’Opéra de Paris, ou de Repetto, aucun chausson couleur bronze ou marron n’est pour l’heure affiché au catalogue.

 

Nicolas Gomont

 

Retrouvez l’actualité du Classique