Comment rapper sur un Adagio ?

Comment faire un morceau de rap à partir du fameux Adagio d’Albinoni ? Réponse cette semaine dans Retour Vers le Classique ! Dans le deuxième épisode consacré à ce genre musical, vous allez entendre une véritable démonstration en temps réel de création d’un morceau à partir d’un sample de classique. 

L’épisode :

Ecouter et s’abonner au podcast :
Apple Podcast / Spotify / Deezer / Google podcast / TuneIn / Podbean / Castbox

Cet épisode est la suite d’une première émission consacrée au rap que vous pouvez écouter ici. Cette deuxième partie est un passage de la théorie à la pratique qui complète la première.

 

Le sample de musique classique, un exercice complexe

Le sample est un court échantillon de son retouché et mis en boucle pour servir de base à un morceau. C’est une technique née avec le hip-hop que l’on retrouve maintenant dans de nombreux genres musicaux. Les sources sont infinies et les morceaux de musique classiques en font partie, bien que rarement.

Si la musique classique est peu samplée dans le rap, c’est parce qu’il est parfois difficile d’isoler un extrait qui puisse être mis en boucle de façon simple. C’est plus aisé avec un extrait d’une pièce pour piano comme un Nocturne de Frédéric Chopin...

 

 

… qu’avec un extrait d’opéra comme Werther de Massenet, qui utilise les nombreux instruments de l’orchestre, même si c’est faisable :

 

 

Le sample est une base mélodique à laquelle il faut ajouter une rythmique pour le transformer en morceau. D’autres éléments comme une basse, permettent d’enrichir cette base.

 

 

Rap et musique classique au-delà du sample : des paroles sur des morceaux connus

Certains rappeurs sont inspirés par la musique classique sans utiliser la technique du sample. Plutôt que ces échantillons, le rappeur Ménélik a par exemple publié en 2017 un album baptisé « Qlassiks« , dans lequel il déclame ses textes accompagnés par des morceaux classiques célèbres, comme le Canon de Pachelbel ou la Campanella de Franz Liszt jouée au piano :

 

Il baptise ce mélange « l’atemporap », un rap qui utilise des morceaux atemporels. Dans un entretien, il dit vouloir aller au-delà du sample, trop court, pour une « vraie rencontre » entre les deux genres, sans dénaturer le classique mais en lui apportant une touche de « modernité ».

 

Vous pouvez écouter les « beats » de la Manufacture sur Soundcloud.

 

Augustin Lefebvre

 

Retrouvez les derniers articles de Retour Vers le Classique