Comment adapter Debussy au jeu vidéo ?

Untitled Goose Game est un jeu vidéo qui a beaucoup attiré l’attention fin 2019 : il s’agit d’incarner une oie qui embête les pacifiques habitants d’un village anglais imaginaire, tout cela sur une musique de Debussy réimaginée pour l’occasion.

L’épisode :

 

 

Ecouter et s’abonner au podcast :
Apple Podcast / Spotify / Deezer / Google podcast / TuneIn / Podbean / Castbox

 

Un jeu de l’oie du XXIème siècle immédiatement bien accueilli

Untitled Goose Game est un jeu développé par le studio australien House House sorti l’année dernière sur PC et consoles. Son concept absurde et amusant – incarner une oie chargée d’embêter des humains en commettant plusieurs méfaits – a rapidement attiré la sympathie des joueurs et de la critique. Il s’est vendu à plus d’un million d’exemplaire, un excellent score pour un jeu indépendant et a remporté plusieurs prix.

 

Cet engouement a été déclenché dès la parution du « trailer », la bande-annonce du jeu, fin 2017, alors que celui-ci n’était pas terminé :

Les amateurs remarquent la musique : elle souligne les moments de tension, avec plus ou moins d’intensité. Il n’y a pas de musique quand l’oie déambule. Elle apparaît, légère, quand un autre personnage arrive sur l’écran, et, enfin, elle s’emballe pendant les scènes d’action, par exemple quand l’oie vole les clefs d’un jardinier.

 

 

Untitled Goose Game fait entendre ce qu’on appelle de la musique adaptative

La musique adaptative, aussi appelée dynamique ou réactive, est un genre musical spécifique au jeu vidéo. La musique entendue par le joueur s’adapte à ses actions. Un des exemples les plus communs dans le jeu vidéo est l’arrivée d’une musique énergique quand le joueur se met à affronter un ennemi, là où la douce musique des moments d’exploration ne conviendrait pas.

La musique adaptative doit être composée spécifiquement pour correspondre au mieux aux besoins des développeurs du jeu, car il est extrêmement compliqué de partir d’un morceau existant.

 

 

D’un Prélude de Debussy à un jeu vidéo absurde

Le compositeur qui a travaillé sur Untitled Goose Game, Dan Golding, a pourtant relevé le défi. Il n’était pas du tout prévu que la musique du jeu soit adaptative, mais c’est ce qui était sous-entendu par le montage de la bande-annonce. Devant les demandes répétées, Dan Golding a donc travaillé par tâtonnement à partir de plusieurs Préludes pour piano de Debussy, dont le douzième Minstrels :

 

 

A lire aussi :

 

Dan Golding estime que son travail a pu donner envie aux joueurs de découvrir ce compositeur et espère voir plus d’utilisations de la musique classique dans le jeu vidéo.

 

Augustin Lefebvre

 

Retrouvez les derniers articles de Retour Vers le Classique