Strange World de Disney : Pourquoi ce film n’est pas sorti au cinéma en France

Capture écran Disney/Youtube

Le film de Noël de Disney est sorti au cinéma partout dans le monde, sauf en France. Cette décision de la part de Disney de priver les petits Français de leur nouveau dessin animé a pour but de protester contre une loi française trop contraignante pour les plateformes de vidéo à la demande étrangère.

En France, Disney+ doit attendre 15 à 17 mois pour avoir une nouveauté sur sa plateforme

Disney a décidé de priver les salles de cinéma françaises de son dessin animé de Noël. Les Américains aiment bien se moquer de la France en disant que chez nous quand on a un problème, on passe une loi. En effet, c’est parce qu’une de nos lois ne lui plaît pas que le géant américain a décidé de priver le grand écran de Strange World, film d’animation à gros budget. Pour le voir en France, il faut être abonné à Disney+, un service de streaming concurrent de Netflix. C’est un choc parce que le dessin animé de Noël de Disney c’est une tradition de génération en génération.

 

A lire aussi

 

 

Disney reproche à la loi française ce qu’on appelle la chronologie des médias. En France, on veut protéger tout le monde, c’est-à-dire la salle, les ventes de DVD, la vidéo à la demande, les chaînes payantes comme Canal+, les services de streaming et les chaînes gratuites. On veut donc aussi que tout le monde contribue au financement du cinéma. Ainsi, la règle prévoit des fenêtres d’exclusivités. La salle de cinéma a le monopole pendant 4 mois. Canal+ qui avant devait attendre 12 ou 18 mois peut diffuser des films au bout de 6 mois ce qui est un vrai progrès. A l’inverse, les services comme Disney+ doivent non seulement attendre 15 à 17 mois pour avoir une nouveauté sur leur plateforme. En plus de cela, ils doivent au bout de 5 mois retirer les films de leur service car les chaînes gratuites ont l’exclusivité au bout de 22 mois. Pour Disney, c’est à la fois trop long et trop compliqué. Ils passent alors au plan B. Ils ne sortent pas en salle et font ainsi ce qu’ils veulent.

 

Moins il y a de films Disney au cinéma, moins il y aura d’argent pour le cinéma français

On ne pas réellement donner tort à Disney. En fait, ses dirigeants tapent du poing sur la table en espérant que les règles évolueront un peu. En effet, le fait de ne pas sortir le film en salle est un problème pour eux. Le cinéma rapporte beaucoup d’argent et le grand écran fait le succès et le prestige. Les enfants aiment aller dans les salles obscures puis revoir leur dessin animé préféré à la télé. Un film qui ne sort pas en salle risque d’attirer moins de monde sur le petit écran. Si Disney devait faire cela partout dans le monde, ça ne serait pas rentable. Pour développer l’audience de Disney+, ils ont besoin de proposer des exclusivités mais il est plus malin de pousser des séries qui sont souvent inspirées de succès sur grand écran.

 

A lire aussi

 

Il faut proposer des films plus ou moins frais, de la nouveauté et du catalogue. En France le système qui veut rendre tout le monde heureux est hyper-bureaucratique et très compliqué. Le bras de fer qui s’annonce risque en tous cas de faire beaucoup de perdants car une des particularités de l’exception culturelle est que chaque billet de cinéma vendu vient financer des films français. Quand on va voir un Disney on finance notre cinéma. Moins il y a de Disney au cinéma, moins il y aura d’argent pour le cinéma tricolore. Surtout que la dizaine de films que Disney sort par an représentent à eux seuls plus d’un quart des ventes de billets en France. Le groupe est une machine à blockbuster et s’il tourne le dos à la salle, tout le monde va y perdre.

David Barroux 

 

 

Retrouvez toute l’actualité Economie