Le clarinettiste Martin Fröst a façonné trois concertos pour son instrument d’après la musique de Vivaldi

Le Suédois Martin Fröst compte parmi les meilleurs clarinettistes de notre temps. Élève de Hans Deinzer à Hanovre et de Sölve Kingstedt à Stockholm, il remporte, entre autres, le premier prix du Concours de Genève et le Borletti-Buitoni Trust.

Martin Fröst a fait ses débuts au Mozarteum de Salzbourg

Aussi à l’aise dans le répertoire classique que contemporain – qu’il défend avec talent, suscitant nombre d’œuvres nouvelles -, il se produit avec les grands orchestres internationaux, faisant notamment en 2007 ses débuts au Mozarteum de Salzbourg dans le Concerto de Mozart avec Giovanni Antonini, puis avec le Philharmonique de Rotterdam, le Staatsorchester de Stuttgart avec Michael Schønwandt et la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême.

A lire aussi

 

Son nouvel album est une aventure baroque qui nous pose la question suivante : qu’aurait donc écrit Vivaldi pour la clarinette si l’instrument avait été plus développé en son temps ? Voici donc quelques éléments de réponse avec la création de trois concertos pour clarinette, composés à partir des plus beaux airs d’opéra et d’oratorios du « prêtre roux ».

 

Martin Fröst est accompagné par le Concerto Köln qui montre une grande réactivité

Interprétés par Martin Fröst sur une clarinette en bois (spécialement construite pour le projet) et à la clarinette moderne, accompagnés par un Concerto Köln d’une réactivité confondante, ces trois concertos manifestent une symbiose merveilleuse entre ancien et nouveau. Deux sinfonias pour cordes et un nouvel air parachèvent le programme de ce disque original que chériront tous les amateurs de Vivaldi… et de clarinette !

Antonio Vivaldi : Concertos pour clarinette et cordes n° 1 à 3. Sinfonias pour cordes. Martin Fröst (clarinette), Concerto Köln (1 CD Sony)

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

 

Jérémie Bigorie

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique