Travailler en vacances : Les « tracances », un phénomène qui touche 35% des Français

istock

Les « tracances » est un phénomène qui touche de plus en plus de salariés. Ce néologisme, contraction de vacances et travail, désigne une nouvelle habitude des Français qui décident de partir loin de leur entreprise tout en continuant à télétravailler. Cette méthode bénéfique pour l’employé peut également s’avérer risquée.

35% des Français prévoiraient de travailler sur leur lieu de vacances

De plus en plus de salariés auraient prévu de télétravailler depuis leur lieu de vacances. Ce phénomène se répand jusqu’à atteindre 35% des Français selon une étude menée par le cabinet Génie des lieux. Cette pratique porte même le nom de « tracances » , la contraction du mot travail et du mot vacances. Après 2 ans de pandémie, le travail à distance semble donc avoir séduit de nombreux salariés, comme Marine qui est partie une semaine plus tôt sur son lieu de vacances à Béziers au soleil, et avec son ordinateur et ses dossiers professionnels dans les bagages : « la seule difficulté est d’ordre technique. Il faut avoir un réseau stable car en partage de connexion avec son téléphone la liaison n’est pas optimale, notamment pour les appels en visioconférence avec les clients ». 

A lire aussi

 

Oublier de prévenir son employeur peut entraîner des sanctions disciplinaires

Mise à part ce détail pratique, Marine se sent déjà détendue loin de son entreprise parisienne : « j‘ai changé de rythme. Je prends une pause un peu plus courte à midi pour finir plus tôt le soir et pouvoir profiter des derniers instants de soleil autour de la piscine ». Avant de partir, la jeune salariée avait bien prévenu son employeur. Cette démarche est indispensable et doit être formulée par écrit, mail ou SMS pour deux raisons, rappelle Sandra Gallissot, juriste experte en droit social : « D’abord, l’employeur est censé savoir où se trouve son salarié car il est responsable d’un certain nombre d’éléments en matière de sécurité. L’autre raison est qu’il peut demander à l’employé de revenir au bureau. Si le lieu de vacances est trop éloigné, cela peut donc devenir compliqué ». Ne pas signaler son départ en « tracances » peut être considéré comme une dissimulation ou un manque de loyauté dans le contrat de travail, et peut entraîner une possible sanction disciplinaire.

Azaïs Perronin

Ecoutez le reportage d’Azaïs Perronin (à partir de 8’00) :

Retrouvez toute l’actualité Société