William Christie, Eva Zaïcik et l’ensemble Les Ombres au programme du festival d’Ambronay

Le festival de musique baroque d’Ambronay (Ain), un temps menacé par la crise sanitaire comme beaucoup d’autres manifestations artistiques, se tiendra à l’automne mais sur une période resserrée du 18 septembre au 4 octobre.

 

Le festival d’Ambronay proposera des places à partir de 5 euros

La 41édition du festival de musique baroque d’Ambronay, événement, qui compte parmi les grands rendez-vous européens du baroque chaque année, invitera son public à « explorer de nouveaux horizons » après la période « inouïe » qui vient de s’écouler. À commencer par les tarifs: les festivaliers paieront « selon leurs désirs et leurs moyens« : 10, 20 ou 40 euros par exemple – 5 euros pour les moins de 26 ans – pour un concert dans l’Abbatiale d’Ambronay, joyau d’art roman où la jauge sera réduite, distanciation oblige, et le placement libre.

A lire aussi

 

Parmi les autres « explorations » proposées, une série de conférences « sociétales et environnementales » animées par le philosophe Dominique Bourg. Le festival ira aussi à la rencontre des habitants d’Ambronay et des villages alentour avec des aubades, des concerts, des surprises et des improvisations dans les cours d’écoles, d’Ehpad ou d’immeubles…

 

Les Arts florissants de William Christie interpréteront Couperin

Plus classiquement, la musique d’Antonio Vivaldi sonnera le 18 septembre en ouverture dans l’Abbatiale, avec l’Ensemble Jupiter & Thomas Dunford et la mezzo-soprano Lea Desandre. Parmi les têtes d’affiche, la soprano argentine Mariana Flores donnera un récital une semaine plus tard, accompagnée par l’ensemble Cappella Mediterranea de son époux Leonardo Garcia Alarcon; avant les Arts florissants de William Christie le lendemain, pour les « Leçons de ténèbres » de François Couperin.

A lire aussi

 

Au programme également, une rencontre « électro-baroque », des chorales ouvertes aux amateurs, un concert à la bougie – « Une nuit au Louvre », par l’ensemble Les Ombres et la mezzo-soprano Eva Zaïcik – et un tournoi musical, ludique et participatif, à la découverte des différents styles baroques européens.

 

Philippe Gault (avec AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique