Vienne : Franz Welser-Möst dirigera le concert du Nouvel An en 2023

Crédits : Julia Wesely

La direction de l’Orchestre Philharmonique de Vienne a annoncé que Franz Welser-Möst dirigera le Concert du Nouvel An en 2023. Ce sera la 3fois, après 2011 et 2013, que le maestro autrichien de 61 ans se retrouvera à la baguette sur la scène du Musikverein pour cet événement annuel diffusé dans le monde entier.

Le Philharmonique de Vienne et Franz Welser-Möst collaborent régulièrement depuis 1998

L’année 2022 commence mieux que n’a terminée la précédente pour Franz Welser-Möst, contraint de déclarer forfait pour les cinq concerts qu’il devait diriger fin décembre au Staaatsoper de Vienne pour raisons de santé. C’est en effet à lui que la direction du Wiener Philharmoniker a décidé de confier la direction du concert du Nouvel An 2023. Il succédera ainsi à Daniel Barenboïm qui a dirigé cette année, lui aussi pour la 3fois, le concert-événement le plus retransmis dans le monde (près de 200 pays).

A lire aussi

 

Le chef d’orchestre autrichien, habitué de la formation viennoise avec laquelle il collabore régulièrement depuis 1998, au Musikverein mais aussi en tournée ou à l’occasion de concerts mémoriels comme ce fut le cas en 2014 à Sarajevo et en 2018 à Versailles. Une fidélité saluée par Daniel Froschauer, le président de l’Orchestre philharmonique de Vienne qui a déclaré : « avec Franz Welser-Möst, nous ne sommes pas seulement liés par un partenariat artistique profond et à long terme dans les domaines lyrique et symphonique, mais aussi par une amitié étroite ».

 

Franz Welser-Möst, un chef d’orchestre de caractère

À 61 ans, Franz Welser-Möst a déjà une longue et riche carrière derrière lui. Après des débuts à la baguette à l’âge de 22 ans, il est nommé à la tête de l’Orchestre philharmonique de Londres à 30 ans. Par la suite, le maestro autrichien a dirigé plusieurs formations prestigieuses telles que l’Opéra de Zurich, le Staatsoper de Vienne ou l’Orchestre de Cleveland dont il est toujours le directeur musical (depuis 2002).

A lire aussi

 

Franz Welser-Möst, outre son talent de directeur d’orchestre, est également doté d’une forte personnalité qui lui a valu quelques déconvenues, notamment chez lui en Autriche. Ainsi, en 2012, il avait claqué la porte du Festival de Salzbourg en raison d’un désaccord sur la programmation de certains concerts alors qu’il devait diriger le cycle des 3 opéras de Wolfgang Amadeus Mozart et Lorenzo Da Ponte lors des trois éditions suivantes du festival. Deux ans plus tard, alors qu’il assumait la direction musicale de l’Opéra de Vienne depuis 4 ans, il avait donné sa démission en raison de divergences profondes avec Dominique Meyer, directeur du Staatsoper à l’époque.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique