Un passeport vaccinal en France pour avoir accès aux salles de spectacle : est-ce imaginable ?

Le passeport vert, c’est un document qu’Israël s’apprête a mettre en place. Il est valable 3 jours après un test PCR négatif et 6 mois après une vaccination contre la Covid 19, et ce passeport, selon le Jérusalem Post, si vous en êtes titulaire, vous donne accès aux événement culturels, manifestations sportives, aux hôtels à la piscine et aux restaurants. Le journal Les Echos en page 11 ce matin, vous explique que le passeport vaccinal n’est pas pour demain.

 

Roselyne Bachelot a jugé l’idée d’un passeport vaccinal « choquante » sur BFM TV

Pas de passeport, pas d’accès à ces lieux festifs ! Alors en France, peut-on imaginer un tel passeport ? Pour Roselyne Bachelot, ex ministre de la Santé et désormais ministre de la Culture l’idée est choquante, c’est ce qu’elle a déclaré hier sur BFM TV. Et on reprend la lecture des Echos pour comprendre que la France est un pays de principe et non pas de solution. Même si François Bayrou est sans doute la personnalité de premier plan favorable à un tel passeport, les autorités de santé ne semblent pas l’envisager.

 

A lire aussi

 

D’une part une telle mesure ne pourrait être mise en place que si l’ensemble des Français avaient accès au vaccin (principe d’égalité). D’autre part cela reviendra à interdire, poursuivent les Echos, l’accès à certains lieux à une partie de la population ce qui ne maquerait pas d’interroger d’un point de vue juridique. Et pour couronner le tout le passeport pourrait être interprété comme une façon d’imposer la vaccination obligatoire et dès lors le dossier deviendrait sensible politiquement. Comme si ces derniers mois tous les sujets relatifs au covid n’étaient pas devenus sensibles politiquement.

 

Les mêmes qui veulent qu’on rouvre les cinéma, les théâtre et tout le reste sont farouchement opposés au passeport vaccinal

Vous saisirez à la lecture des Echos comment une solution de bon sens absolu est immédiatement pulvérisée par la logique cartésienne, les principes généreux et le génie logistique français. Plutôt pas de solution pour tous, au nom de ce fichu principe d’égalité qu’une solution de bon sens qui monterait progressivement en puissance. Le plus intéressant ce sont les milieux de la culture cités par le Parisien qui ont rejeté à l’unanimité l’idée du passeport vaccinal. Les mêmes qui veulent qu’on rouvre les cinémas, les théâtres et tout le reste sont farouchement opposés au passeport vaccinal parce que c’est contre leurs principes alors qu’ils sont favorable aux tests à l’entrée : ca s’appelle vouloir des solution sans s’en donner les moyens, vouloir le beurre et l’argent du beurre avec le sourire de la crémière.

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique