Tour de France : Julian Alaphilippe perd son maillot jaune à cause d’un bidon

Le bidon qui a coûté son maillot jaune à Julian Alaphilippe a relancé le tour de France. « Fatale erreur » titre la Dépêche du Midi, « Carton Jaune » pour le Parisien, « Une erreur complètement bidon » pour l’Equipe.

Julian Alaphilippe a été sanctionné de 20 secondes de pénalités

L’Equipe raconte, dans son style inimitable, fait de passé simple et d’imparfait -comme autrefois la presse- qu’on s’ennuyait ferme hier dans cette étape du tour entre Gap et Privas, qu’Alaphilippe avait déjà posté sur les réseau sociaux une photo de lui en maillot jaune et du maillot vert Sam Bennett pour l’histoire, qu’il s’apprêtait à monter sur le podium quand on lui a dit ben finalement non. Le jury des commissaires venait de le sanctionner de 20 secondes de pénalités. A cause d’une faute que les juges du tour ont visionné en vidéo comme au foot. Alaphilippe s’est saisi d’un bidon d’eau, dans un virage, un bidon tendu sur la droite à moins de 20 km de l’arrivée.

 

A lire aussi

 

L’Anglais Adam Yates est monté sur le podium

C’est interdit, tous les professionnels le savent. Selon des observateurs du tour c’est l’entraîneur Frank Alaphilippe qui a tendu ce bidon, une faute qui est au vélo ce qu’une main dans la surface de réparation est au football ? Mais comment ont-il pu faire une connerie comme ça s’est demandé le maillot jaune privé de Podium ? Le manager de l’équipe assume une erreur de l’équipe mais il est furax et déclare au Parisien-Aujourd’hui en France que « le vélo, c’est perdre son maillot sur une chute, une crevaison, une méforme ou si on tombe sur plus fort que soi. Mais le perdre pour une telle stupidité… Et en plus, celui qui a commis cette stupidité est de chez nous ». Et c’est Adam Yates l’Anglais qui est monté hier sur le podium à la place du Français, mais il a refusé de lever les bras en signe de triomphe.

 

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique