Téléviseur à 1 euro, box dématérialisée… Bouygues Télécom et SFR en guerre sur les offres internet

Bouygues Télécom et SFR rivalisent d’offres alléchantes pour capter de nouveaux clients. Pour les conserver et maximiser leur rentabilité, ils leur proposent aussi de plus en plus d’abonnements longue durée.

 

Bouygues Télécom propose une box dématérialisée et intégrée à votre téléviseur

Vous le savez en France, on ne s’abonne pas au téléphone, on prend une box dite « triple play », avec le téléphone fixe qui ne sert plus à rien, internet et l’accès aux services de télévision. C’est Free qui a inventé le concept et depuis tout le monde l’a copié. Du coup, pour se différencier, les opérateurs cherchent des astuces marketing. Le plus simple est bien sûr de casser les prix. C’est le plus efficace pour recruter des abonnés, mais cela n’est pas le plus rentable.

 

A lire aussi

 

Il vaut donc mieux chercher à se différencier par l’originalité de l’offre et là, le même jour, SFR et Bouygues ont eu la même idée. Si vous vous abonnez chez eux, ils vous offrent le téléviseur, un peu comme si on vous « donnait » un téléphone quand vous vous abonniez au mobile. Chez Bouygues, ils vont encore plus loin avec le concept de box sans box. L’entreprise de télécom a décidé de dématérialiser la box.

 

 

En fait, le contrôle de la télévision se fait désormais depuis le téléviseur lui-même. C’est plus simple ; on a qu’une télécommande. Le moteur de navigation, l’interface, est dans le téléviseur Samsung. Il n’y a plus de décodeur. Du coup, Bouygues vous propose, à prix cassé, d’acquérir un téléviseur pour 49 euros pour le plus petit ou 349 euros pour le plus grand écran.

 

 

SFR offre à ses nouveaux clients un téléviseur à 1 euro, avec abonnement

Chez SFR, où on n’a pas voulu se faire couper l’herbe sous les pieds par Bouygues. On a encore une box, mais ils proposent eux aussi de vous fournir un téléviseur de dernière génération pour un euro seulement, plus quand même 8 euros par mois ensuite pendant deux ans. Les opérateurs cherchent, avec de telles offres, à se différencier en jouant sur autre chose que le prix. Mais, ils veulent ensuite nous pousser à souscrire, comme dans le cas présent, des abonnements avec des clauses de longue durée.

 

A lire aussi

 

C’est pour éviter l’infidélité des clients qui changent trop souvent d’opérateur. Aujourd’hui, ils subventionnent un téléviseur, comme le mobile avant. Du coup, on va rester chez eux plus longtemps. C’est aussi un moyen, avec ces écrans ultra-haute définition, de faire la promotion de la fibre et des options payantes de cinéma ou de séries à la maison.

 

 

Enfin, s’ils lancent ces offres maintenant, c’est parce que le marché a été gelé pendant le confinement. On ne voulait pas prendre le risque de changer d’opérateur et c’était même un peu difficile. Mais aujourd’hui, les clients peuvent à nouveau comparer et être infidèles. Ce qui relance la concurrence.

 

David Barroux