Riccardo Muti quittera Chicago d’ici 2022

À l’occasion d’un discours prononcé en l’honneur d’un musicien historique de l’orchestre symphonique de Chicago, le chef d’orchestre italien a laissé entendre qu’il quittera de lui-même la direction musicale de l’institution d’ici 2 ans. 

 

Riccardo Muti était à la tête de l’orchestre symphonique de Chicago depuis 2010

« Donc, avant de disparaître – dans un peu plus de 2 ans, je disparaîtrai dans le sens où j’aurais fini mon temps en tant que directeur musical de cet orchestre – je ne veux pas être limogé, j’ai donc décidé de partir – mais je voulais te dire merci. Merci pour ce que tu as donné Dan à tes collègues, à la musique, à moi ». C’est par ces quelques mots (rapportés par le site Slipped disc) prononcés devant les membres de l’orchestre à la fin d’un discours en l’honneur du corniste Daniel Gingrich que Riccardo Muti a prévenu qu’il mettra un terme d’ici 2022 à ses fonctions à la tête du prestigieux orchestre américain dont il assure la direction musicale depuis 2010, après avoir succédé à Bernard Haitink.

 

A lire également

 

 

L’immense carrière de Riccardo Muti

Après avoir étudié le violon puis le piano, Riccardo Muti, 78 ans, débute sa carrière de chef d’orchestre il y a plus de 50 ans, en 1967. En 1973, il succède à Otto Klemperer à la tête du Philharmonia Orchestra. En 1980, il prend la direction musicale de l’orchestre symphonique de Philadelphie puis en 1986 celle de la Scala de Milan, jusqu’en 2005. Au cours de sa riche carrière, le chef d’orchestre napolitain a dirigé les plus grands orchestres du monde: du Philharmonique de Berlin à l’Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, du Philharmonique de New York à l’Orchestre National de France, en passant par le Philharmonique de Vienne (avec lequel il se produit au Festival de Salzbourg depuis 1971). En 52 ans de carrière, Riccardo Muti a participé à l’enregistrement de près de 150 disques dont une trentaine enregistrés lors de concerts publics.

 

A lire également

 

 

L’envie de transmettre sa passion pour la musique et l’opéra

Depuis 15 ans, le maestro italien s’est également donné pour mission de transmettre sa flamme et sa passion aux jeunes générations. Ainsi, en 2004, il crée à Piacenza l’Orchestre Giovanile Luigi Cherubini, qui donne l’opportunité à de jeunes musiciens italiens de moins de 30 ans de se forger une solide pratique d’orchestre. 10 ans plus tard, toujours avec la volonté de se consacrer davantage à la formation de jeunes musiciens, Riccardo Muti lance à Ravenne une académie d’opéra italien (essentiellement Verdi), destinée aux jeunes chefs d’orchestre, répétiteurs et chanteurs lyriques. L’institution propose chaque été une session consacrée à un grand opéra (Falstaff, La Traviata, Aida, Macbeth, Les noces de Figaro). En 2020, c’est le Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni qui sera proposé au Teatro Alighieri de Ravenne, du 18 au 31 juillet.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité