Réchauffement climatique : La Bretagne peut-elle devenir une nouvelle terre de vins ?

La Bretagne, terre viticole ? Ce qui était un peu fou il y a 20 ans est en train de se réaliser à la faveur, notamment, du réchauffement climatique. Beaucoup de petits vignobles ont été plantés ces dernières années.

 

3 cépages ont été sélectionnés pour s’adapter à la Bretagne

Un vignoble existe désormais à Saint-Jouan-des-Guérets, en Ille-et-Vilaine, dans l’estuaire de la Rance, à 4 kilomètres seulement de Saint Malo. C’est ici qu’Edouard Cazals a décidé de s’installer. Après avoir travaillé à Saint-Émilion, en Italie ou encore en Nouvelle-Zélande, il n’est pas venu ici pour profiter du nouveau climat breton même s’il reconnaît que les conditions apparaissent désormais plus favorables.

A lire aussi

 

2 hectares, 9000 pieds de vignes plantés l’an dernier sur un coteau plein sud à 30 mètres d’altitude, et 3 cépages sélectionnés pour s’adapter à cette région. Les premières récoltes attendues en 2022, les bouteilles sortiront donc en 2023.

 

Le volume des précipitations en Bretagne pourraient être un handicap majeur

Comme Edouard Cazals, les néo-vignerons sont de plus en plus nombreux à s’installer en Bretagne, grâce entre autres, à un changement de réglementation en 2016, et avec donc le changement climatique. Hervé Quénol est chercheur au CNRS à l’université de Rennes, géographe, climatologue spécialiste de la viticulture. Hervé Quénol et ses collègues ont installé des stations de mesure dans plusieurs parcelles en Bretagne, et constatent que les conditions climatiques sont aujourd’hui similaires à celle de régions dont les vignobles sont reconnus.

 

A lire aussi

 

Reste à savoir évidemment comment réagira le sol, et puis il y a une inconnue : le volume des précipitations qui pourrait être un handicap majeur pour le développement des vignobles. Pinot, Chardonnay, mais aussi le Chenin blanc, le Cabernet Franc. Plus de blanc que de rouge, les projets se multiplient, et l’association pour la reconnaissance des vins bretons recense aujourd’hui un peu plus de 90 vignobles dans la région Bretagne.

 

Ecoutez 3 minutes pour la planète de Baptiste Gaborit

 

Retrouvez l’actualité du Classique