Quand un roman prophétisait une épidémie en Italie pour 2020 – La Revue de Presse de David Abiker

La proximité entre les jeunes et les personnes âgées en Italie, qui cohabitent souvent sous le même toit, est un facteur d’entraide majeur. Un roman italien, écrit en 2016, se basait sur ce constat et le soumettait à l’épreuve d’une épidémie imaginée pour 2020.

20% des Français de 30-49 ans habitent encore chez leurs parents

Le Monde publie une enquête sur l’importance de la famille durant l’épidémie qui frappe durement la péninsule italienne. Là-bas, la solidité des structures familiales aide en partie à traverser la crise. Et le quotidien du soir de rappeller ces chiffres qui feront peut-être réflechir les Français : 28,5 % des italiens de plus de 65 ans vivent seuls contre 37 % en France. Et 20 % des 30-49 ans habitent encore chez « papa-maman ».

à lire aussi

 

En temps normal, cela surprend. En temps d’épidémie, cela soulage. On apprend aussi dans Le Monde qu’Arte vient de tourner une série adaptée d’un roman de l’italien Niccolò Ammaniti, qui raconte l’histoire d’Anna, 13 ans, qui s’est jurée de protéger son petit frère après la mort de sa maman fauchée par une épidémie. Le livre a été écrit en 2016, l’action se déroule en 2020… Il pointe le vieillissement de la population italienne et les solidarités qui existent encore là-bas entre générations.

 

David Abiker