Pass sanitaire : L’Opéra de Paris le rend obligatoire pour Bastille et Garnier

©Jean-Pierre Delagarde - ONP

Le Conseil Constitutionnel a validé ce lundi le projet de pass sanitaire qui conditionnera, dès le 9 juin, l’accès du public aux événements accueillant plus de 1000 personnes. À cet effet, l’Opéra de Paris a détaillé le modus operandi de ce dispositif qui sera mis en place à partir du 15 juin à Garnier et Bastille.

La jauge de spectateurs définitivement supprimée le 30 juin

Dans un communiqué, publié sur son site, le service Spectateurs de l’Opéra National de Paris rappelle que « jusqu’au 8 juin, l’accueil des spectateurs est limité à 35% de la capacité (avec une limite de 800 places) » et que « Cette limite sera relevée à 65 % à compter du 9 juin, puis supprimée à compter du 30 juin. Parallèlement, à compter du 9 juin, la présentation d’un pass sanitaire sera rendue obligatoire pour le public participant à un évènement rassemblant plus de 1 000 personnes assisses. Cette mesure concerne donc le Palais Garnier et l’Opéra Bastille dont la capacité d’accueil, même limitée à 65%, dépasse 1 000 places ».

A lire aussi

 

Concrètement, ce pass sanitaire se présentera sous la forme d’un QR Code, à télécharger ou à imprimer. L’accès au spectacle sera autorisé lorsque ce document attestera soit d’une vaccination complète, soit d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h ou du résultat d’un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Mozart et Philippe Jordan pour clôturer la saison 2020/2021

L’Opéra de Paris indique que le passe sanitaire sera donc demandé à partir du 15 juin pour les représentations limitées à 1000 spectateurs jusqu’à la fin du mois. À savoir, à l’Opéra Bastille, le ballet Roméo et Juliette de Rudolf Noureev et Tosca de Giacomo Puccini et, au Palais Garnier, le gala Lyrique du 16 juin (avec notamment Ludovic Tézier et Luca Pisaroni) et l’Hommage à Roland Petit au Palais Garnier.

A lire aussi

 

À partir du 30 juin, terminée la jauge limitée mais le pass sanitaire restera en vigueur pour la fin de la saison 2020/2021 avec, notamment, à l’affiche du Palais Garnier La Clémence de Titus de Wolfgang Amadeus Mozart et un spectacles des jeunes danseurs de l’Opéra. À l’Opéra Bastille, on devrait aussi afficher complet pour le concert d’adieu de Philippe Jordan (à qui Gustavo Dudamel va succéder) le 2 juillet et pour C’era una volta, une production de l’Académie de l’Opéra de Paris, à l’Amphithéâtre Olivier Messiaen le 30 juin.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique