L’Opéra de Paris devrait recevoir une aide de 81 millions d’euros

Selon Le Figaro, Roselyne Bachelot a informé les grands opérateurs de la culture de la manière dont seront répartis les 614 millions d’aides prévus dans l’enveloppe dédiée du plan de relance gouvernemental.

 

Roselyne Bachelot veillera à ce que ces aides « ne constituent pas un fond de trésorerie dormant »

Ces 614 millions représentent la part d’aides directes de l’enveloppe de 2 milliards d’euros réservée à la culture dans le plan de relance gouvernemental de 100 milliards d’euros annoncé le 3 septembre. Des aides dont le gouvernement surveillera attentivement l’affectation, principalement pour combler une partie des déficits dus à la pandémie de coronavirus mais aussi pour contribuer, selon Le Figaro, « à soutenir des travaux de restauration et les entreprises spécialisées qui s’y attellent ». Roselyne Bachelot précisant «Nous serons vigilants à ce qu’il (cet  argent) ne constitue pas un fonds de trésorerie dormant ».

 

81 millions pour l’Opéra de Paris et 87 pour le domaine de Versailles 

Concernant les grandes institutions musicales, le quotidien indique que l’Opéra national de Paris se verrait attribuer une aide de 81 millions d’euros (dont 20 millions pour l’achèvement de la salle modulable de l’Opéra Bastille selon ForumOpéra), La Villette 11 millions, la Philharmonie de Paris 3,8 millions et l’Opéra-Comique 2,5.

A lire aussi

 

Ces aides viendront également soutenir le patrimoine. Ainsi près de 93 millions seront accordés notamment au Centre des monuments nationaux (une centaine de monuments, dont le Mont Saint-Michel ou l’Arc de triomphe sont concernés), 87 millions au domaine de Versailles, 46 millions au Louvre et 40 au Grand Palais. Un plan de relance qui entrera en action en 2021 car, comme le précise la ministre de la Culture « Il a été convenu avec tous ces grands opérateurs de la culture que cet argent devait servir en 2021 et 2022″. 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique