Les Trophées Radio Classique : Robin Ticciati dirige Debussy et Duruflé

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

Cette semaine : Robin Ticciati poursuit son exploration de la musique française du siècle dernier avec un programme associant Debussy à Duruflé.

Le quatrième enregistrement de Robin Ticciati et l’Orchestre symphonique allemand de Berlin poursuit la série consacrée aux compositeurs français du siècle dernier (Debussy, Fauré, Ravel, Duparc), avec une avancée significative dans la musique chorale en affichant le Requiem de Duruflé et les « Sirènes » (troisième des Nocturnes) de Debussy.

Cet enregistrement, réalisé pour coïncider avec sa troisième saison en tant que directeur musical du DSO Berlin, témoigne du partenariat étroit et très réussi noué par Robin Ticciati avec son orchestre. Le chef est rejoint par la mezzo-soprano Magdalena Kožená, qui a interprété à ses côtés des mélodies avec orchestre signées de Duparc et Debussy.

En réponse au Requiem de Fauré et nourri de l’influence primordiale de Debussy, Duruflé a créé l’une des œuvres sacrées les plus significatives du XXe siècle. Ticciati, qui décrit ce chef-d’œuvre comme «un baume pour l’âme, une partition pleine d’espoir et de recherche pacifique», a jeté son dévolu sur la version orchestrée par Duruflé (jugée préférable à celle pour orgue), qui permet au chef de façonner un mélange unique de couleurs chorales et orchestrales rappelant le monde sonore de Debussy et des Impressionnistes. Magdalena Kožená prête quant à elle son mezzo charnu au sublime « Pie Jesu ».

Le programme inclut également les trois Nocturnes de Debussy ; un ajout bienvenu après une Mer acclamée par la critique.

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité