Les Trophées Radio Classique : Igor Levit interprète l’intégrale des Sonates pour piano de Beethoven

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

Cette semaine : le virtuose germano-russe Igor Levit livre sa vision des Sonates de Beethoven, qu’Hans van Bülow surnommait le « Nouveau testament » de la littérature pour clavier.

Référence incontournable du monde pianistique, Igor Levit a fait le pari osé d’enregistrer l’intégrale des Trente-deux sonates de Beethoven, qu’il livre aujourd’hui dans un coffret événement. Cette entreprise titanesque, véritable tour de force artistique, est l’un des projets phares autour des célébrations du 250ème anniversaire du compositeur et constituera sans aucun doute l’un des points d’orgue de la discographie encore en devenir mais déjà bien fournie du pianiste. Une discographie qui contenait par ailleurs les cinq dernières sonates de Beethoven, sorties en 2013 sur son premier disque, et qui lui avait valu les louanges de la presse généraliste comme spécialisée : l’album, devenu l’une des références des interprétations des sonates de Beethoven, l’a porté comme « l’un des artistes essentiels de sa génération » (The New York Times).

 

Découvrez le trophée Radio Classique de la semaine précédente : La basse Ildar Abdrazakov chante Verdi

 

L’approche originale d’Igor Levit parvient à concilier des qualités qui pourraient paraître antinomiques au premier abord

Analytique dans sa manière de radiographier la partition, sa lecture n’est pas exempt de fulgurance, de fièvre même (Sonates « Au clair de lune » et « Appassionata » notamment), et frappe par l’auditeur par une certaine forme d’évidence. Un jalon essentiel d’un des corpus pourtant les plus fréquentés de la musique pour piano.

Ludwig van Beethoven : Intégrale des Sonates pour piano. Igor Levit, piano (Coffret 9 CD Sony)

 

Retrouvez l’actualité du Classique