Le concert de Noël annulé à l’église Saint-Sulpice en raison d’un conflit social au sein de la Maîtrise Notre Dame de Paris

Les étudiants du Choeur d’adultes de la Maîtrise Notre-Dame de Paris ont annoncé avoir annulé un concert de Noël à l’église Saint-Sulpice (Paris 06) ce mardi soir, pour protester contre 5 licenciements économiques consécutifs aux pertes de ressources provoquées par l’incendie de la cathédrale le 15 avril.

 

La Maîtrise fustige une annulation qu’elle juge irrespectueuse pour le public

Dans un communiqué, un collectif de 22 étudiants du choeur, d’anciens chanteurs et des parents dénonce « des procédures extrêmement graves de cinq licenciements (…), totalement abusifs et injustifiés« . Ces procédures « visent notamment le chef de département de musique sacrée médiévale, Sylvain Dieudonné. Cela, au moment où est envisagée l’inscription du patrimoine musical de la cathédrale à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel », déplorent les protestataires. Dans un communiqué publié de son côté, l’association Musique sacrée à Notre Dame de Paris (MSNDP), qui gère la Maîtrise, fustige une annulation in extremis qui est « non seulement irrespectueuse pour notre public, mais également dangereuse en regard de la situation économique de MSNDP, en cours de restructuration ».

 

 

A lire aussi

 

 

Pour l’association, il s’agit de mesures d’assainissement budgétaires qui viennent en réponse à une procédure d’alerte récente du commissaire aux comptes. Elle explique que l’incendie de la cathédrale au printemps dernier et « la réduction substantielle de notre saison de concerts ont entraîné en quelques mois la perte d’un quart de notre budget de fonctionnement« . Les protestataires s’inquiètent pour leur part d’un « détournement de l’identité de l’association ». Ils disent vouloir « interrompre leurs activités avec la maîtrise tant que ne sera pas prouvée l’absolue nécessité de ces procédures de licenciements par le Conseil d’administration de la MSNDP ».

 

A lire aussi

 

 

Philippe Gault (avec AFP) 

 

Retrouvez l’actualité du Classique