La Revue de Presse du jour – 30/04/2019

Chaque matin, Michel Grossiord décrypte l’actualité et vous partage sa Revue de Presse

 

La revue de presse avec une question psychologique : qui suis-je (au fond ?)

Qui suis-je ? Qui es-tu ?
Qui est Macron ? Cette question (la dernière) est posée par L’Express…
Deux ans après son élection, sa personnalité intrigue, son bilan déroute, note l’hebdo, qui annonce l’analyse de 3 intellectuels (mais pas de psy)
La question fait penser à celle que le journaliste de France 2 Etienne Lehnardt avait posée à Jacques Chirac, invité du 20 heures l’année précédant son élection…

Jacques Chirac s’était gentiment payé la tête du journaliste…
Mais comment Emmanuel Macron va-t-il réagir à la même interpellation de L’Express, alors que les questions d’ordre psychologique lors de sa conférence de presse l’ont fait réagir à chaud…
Des « questions pourries qui n’intéressent que les journalistes de chaînes info », aurait-il dit lors du verre qui a suivi avec les ministres, selon Le Canard Enchaîné…

Mais que répond L’Express à sa question « Qui est Macron ? »

C’est le philosophe Marcel Gauchet qui se livre à l’analyse la plus poussée. Il dit, deux ans après l’élection d’Emmanuel Macron savoir de moins en moins qui il est… L’énigme grandit… Le personnage lui semble de plus en plus insaisissable : on a l’impression qu’il s’accommode de sa solitude, qu’il la cultive, et qu’il ne fait confiance qu’à lui…
Marcel Gauchet pointe dans cet hyperdividualisme, sans ligne doctrinale très définie, le risque d’un enfermement suicidaire…
L’attitude a changé la semaine dernière avec la mise en avant du premier ministre : Edouard Philippe a pour mission de mettre « vite et bien » en musique les décisions du Chef de l’Etat (Les Echos, L’Opinion, Le Figaro, Libération qui voit Edouard Philippe à fond les réformes… Après 2 ans d’omniprésence de Macron, l’Elysée affirme vouloir élargir la prise de décisions)

Reste que c’est Emmanuel Macron qui reste exposé à un 1er mai à haut risque…

C’est ce que souligne en ces termes Le Figaro. Un proche du président de la République déclare : « Il y a des appels à l’insurrection. Cela peut être une point de bascule sur le maintien de l’ordre ».
L’Opinion précise que la police se prépare à Paris aux violences de 1.500 ultras… avec le risque de catégories désormais moins étanches : les Black Blocs pourront porter des gilets jaunes, et les Gilets jaunes s’agréger aux Black Blocs, redoute une source policière.
L’article mentionne les « modes d’emploi destinés à « casser du flic » qui ont circulé sur une page Facebook baptisée « Acte ultime : apocalypse à Paris » (2.500 adhérents). Schéma à l’appui, il était expliqué : « L’articulation du genou est leur principal point faible : donner un coup de pied défonçant pour faire rentrer le genou à l’intérieur ».
Le 1er mai est aussi l’anniversaire du premier acte de l’affaire Benalla, qui s’était joué place de la Contrescarpe…
Une page dans Le Figaro. Une double page dans Libération avec interview du comparse de Benalla, Vincent Crase qui élude certaines questions (le contrat avec un oligarque russe, le non respect de son contrôle judiciaire), mais Vincent Crase, il le dit, a trouvé sa vocation lors de son passage rapide (une semaine) en prison… « Je vois mon avenir comme écrivain… Etre à Bois d’Arcy m’a offert une matière narrative inestimable… La nuit, il y a une ambiance de soufre. Les détenus hurlent, se passent des choses de fenêtre à fenêtre…)
La prison, l’école de la vocation pour Vincent Crase…

Un autre revenant dans la presse, le bientôt ex-député européen Jérôme Lavrilleux…

Double page dans Le Parisien : « Le seul moteur à droite, c’est de se haïr »…
L’ex directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, mis en examen dans l’affaire Bygmalion, est le fil rouge qu’ont choisi les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme (leur livre s’intitule La Haine)…
Autre personnage qui passe son temps à se haïr : l’humoriste Pierre Palmade. Après Le Monde, Le Parisien, L’Express lui ouvre ses colonnes : 10 pages d’extraits de son livre où il dit tout, jusqu’aux secrets les plus sombres, son combat contre la dépendance à la cocaine…
Il peut rester drogué aux médias, c’est moins grave…

Toujours plus, toujours moins : c’est le propre des campagnes électorales…

Celle des municipales est lancée à Paris, avec (cocasse) Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi qui vont pouvoir continuer à se marquer à la culotte… Ex-ministres et futurs candidats à Paris, ils débarquent à l’Assemblée… Exit leurs suppléantes, c’est brutal pour elles, s’apitoie L’Opinion…
Mounir Mahjoubi moqué par Le Canard Enchaîné pour sa proposition high tech de déployer 240 drones dans les quartiers de Paris et… 20.000 boutons bleus d’urgence grâce auxquels le premier quidam venu pourra appeler les forces de l’ordre… sans compter les caméras de vidéosurveillance capables de détecter tous les dangers…
Toujours plus, et toujours moins : 50 kilomètres heure sur le périph, réduction du nombre de voies… Un rapport choc d’une commission d’élus est révélé par Le Parisien…
Mesure radicale (à Lyon, la vitesse a été abaissé à 70 km heure), pour lutter contre la pollution…
En matière de geste écolo, la page effrayante (à mon sens) du Parisien : « Ils ont osé le compost humain)… L’utilisation des corps pour faire de l’engrais…
Effrayant, ça donne envie de vérifier que personne dans votre famille n’a de jardin…

 

Michel Grossiord

 

 

Plus de Revue de Presse de Michel Grossiord