La grève continue à l’Opéra de Paris

La représentation du Barbier de Séville prévue ce samedi à l’Opéra Bastille, qui devait marquer la reprise de la saison, a été annulée en raison du mouvement contre la réforme des retraites. 

 

Déjà 64 spectacles annulés par l’Opéra de Paris depuis le début de la grève

 

« En raison d’un mouvement de grève national et interprofessionnel, la représentation de l’opéra Le Barbier de Séville de ce samedi 11 janvier 2020 est malheureusement annulée« , a indiqué un porte-parole de l’Opéra samedi matin. Message diffusé également sur le site de l’institution et sur les réseaux sociaux. Paralysé depuis plus d’un mois, l’Opéra National de Paris fait face au pire blocage de son histoire récente.

 

A lire aussi

 

La Première de l’opéra de Rossini, qui devait se jouer à guichets fermés à l’opéra Bastille, est le 64e spectacle annulé depuis le début du mouvement. Les spectateurs peuvent échanger leurs billets ou se faire rembourser.

 

 

Le Barbier de Séville pour l’instant maintenu à l’Opéra Bastille le 14 janvier

 

L’Opéra accuse déjà 12,3 millions d’euros de pertes de billetterie depuis le 5 décembre, 1er jour de grève contre la réforme des retraites qui, dans le monde de la culture, concerne uniquement l’Opéra et la Comédie-Française. La prochaine représentation du Barbier de Séville à l’Opéra Bastille est prévue le mardi 14 janvier. À l’Opéra Garnier, la reprise de la saison doit avoir lieu le samedi 18 janvier avec la  représentation de « L’Après-midi d’un faune » de Debussy suivie de celle de « L’enfant et les sortilèges » de Ravel.

 

Philippe Gault (avec AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique