Joyce DiDonato, invitée exceptionnelle du Journal du Classique à 20h

Joyce DiDonato est l’invitée du Journal du classique ce jeudi 29 avril, à 20h, à l’occasion de la publication de son enregistrement du « Voyage d’hiver » de Schubert chez Erato.

Yannick Nézet-Séguin accompagne Joyce DiDonato au piano dans le cycle de Lieder le plus tragique de Schubert

C’est un éclairage aussi personnel que pertinent que nous propose Joyce DiDonato sur le bouleversant cycle de Franz Schubert racontant l’errance et la souffrance d’un jeune homme, blessé par un amour non partagé et ayant entrepris un voyage vers la mort. Si ces lieder sont directement destinés à une voix masculine, la mezzo-soprano n’est pourtant pas la première femme à interpréter ce « Voyage d’hiver ». Mais pour s’approprier ce cycle, la chanteuse américaine a choisi de se mettre dans la position de la femme aimée, à laquelle le voyageur aurait envoyé son journal intime, lui confiant ainsi ses tourments, sa douleur. Ainsi a-t-elle réussi à saisir la profondeur des ces pages, sous un angle différent mais tout aussi poignant. Yannick Nézet-Séguin l’accompagne au piano dans cet enregistrement capté lors d’un récital donné en décembre 2019 au Carnegie Hall.

A lire aussi

 

Joyce DiDonato nous racontera sa réflexion sur ce cycle qu’elle n’avait jamais osé aborder auparavant mais qui lui a ouvert bien des portes, notamment celles de l’univers de Mahler. Elle nous confiera, en outre, ses sentiments et ses espoirs face à la vie musicale américaine meurtrie par la pandémie, alors qu’elle aurait dû participer, en ce moment, à une production du Metropolitan Opera de New-York. Paraît également, en DVD chez Erato, l’enregistrement d’un ouvrage  écrit à son intention par Jake Heggie et Terrence McNally, « Great Scott », qui raconte l’histoire d’une production lyrique et apparaît, à ses yeux, comme une véritable lettre d’amour au genre de l’opéra.

Laure Mézan

Retrouvez l’actualité du Classique