Jauges de salles de spectacle : Roselyne Bachelot promet une réponse dans les 24 heures

Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture était l’invitée de Guillaume Durand, ce mercredi 24 novembre, au lendemain de l’annonce par Emmanuel Macron d’un assouplissement des contraintes sanitaires liées à la pandémie de Covid 19, et la probable ouverture des salles de spectacle le 15 décembre. Elle a précisé que la question des jauges serait tranchée dans 24h. Roselyne Bachelot invite toutefois les Français à ne “pas baisser la garde”.

Roselyne Bachelot salue “le sens de la responsabilité” des Français

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture et ancienne ministre de la Santé a tenu à mettre en garde les Français au sujet du Covid 19 : « Le virus circule toujours, et il est extrêmement contaminent et virulent, il ne s’agit pas de baisser la garde ». Emmanuel Macron a en effet annoncé hier soir un assouplissement des mesures de confinement, même si « celui-ci n’est pas levé » a insisté Roselyne Bachelot, qui salue toutefois une victoire sur cette « première phase du combat ».

A lire aussi

 

Elle s’est dite « très impressionnée par le sens de la responsabilité des gens, qui se sont même imposé des règles en famille ».
Les librairies rouvriront au public samedi, comme tous les commerces, « mais aussi les archives et les bibliothèques » a tenu à souligner la ministre de la Culture, qui s’est félicitée du succès du “Cliquez, emportez”, autrement appelé Click and Collect pendant ce deuxième confinement.

 

Jauges de salles de spectacle : Jean Castex s’exprimera jeudi 26 novembre

Concernant les salles de spectacles, Roselyne Bachelot a précisé que les représentations pourraient se terminer à 21h à partir du 15 décembre, puisque le billet servira d’horodateur. La question des jauges, plus cruciale encore, a donné lieu à un échange musclé entre Guillaume Durand et la ministre de la Culture. Si celui-ci a insisté pour avoir des réponses, il en a été pour ses frais, Roselyne Bachelot refusant catégoriquement de se prononcer avant une réunion ce mercredi 25 novembre avec Jean Castex. Le Premier ministre s’exprimera demain sur la question des jauges, des annonces « qui doivent être précises pour les directeurs de salles », a expliqué la locataire de la rue de Valois.

 

A lire aussi

 

« Peut-on parler de dictature sanitaire, comme le suggèrent certains intellectuels ? », a lancé Guillaume Durand. « Les mêmes seraient les premiers à reprocher à l’Etat de ne pas avoir pris ses responsabilités dans ce domaine » a répondu Roselyne Bachelot, dénonçant des propos excessifs, et assurant que le gouvernement de Jean Castex prend des mesures calibrées car l’Etat est « garant de la santé des Français ». « Vous ferez-vous vacciner contre la Covid ? » a poursuivi le présentateur de la matinale de Radio Classique ? « Absolument », a affirmé la ministre, expliquant vouloir se comporter « de façon citoyenne ».

 

Roselyne Bachelot veut “réconcilier la culture patrimoniale classique et la culture numérique”

Roselyne Bachelot a ensuite évoqué des questions plus globales concernant son portefeuille : « Nous sommes à un carrefour où s’opposent deux modes de culture, la culture patrimoniale classique de plus en plus élitiste, et la culture numérique. Je veux les réconcilier, et que le numérique amène à entrer dans la culture patrimoniale ». Elle a ensuite défendu la politique du gouvernement en matière culturelle lors de cette pandémie de Covid 19, assurant que « la France est le pays qui a le plus fait pour protéger ses artistes, ses structures ». Prenant l’exemple récent de la vente d’un tableau de David Hockney par le Royal Opera House pour couvrir ses dettes, elle a lancé « ça n’existe pas en France ! ».

Béatrice Mouedine

 

 

Retrouvez les interviews politiques