Insolite (Vidéo) : Un mystérieux piano au bord d’une falaise en Australie

On a connu le vieux piano de la plage chanté par Charles Trenet en 1958. Ce piano qui ne jouait « qu’en fa, qu’en fatigué ». On découvre aujourd’hui le mystérieux piano de la falaise, installé au nord de la baie de Sydney. À ce jour personne ne sait qui l’a installé au bord du Pacifique mais il fait le bonheur des vidéastes et des promeneurs mélomanes qui n’hésitent pas à jouer quelques notes dans un cadre insolite.

 

Un piano au bord d’une falaise

Surprise et ravissements pour les nombreux promeneurs du parc de Middle Head qui ont découvert le week-end dernier, au cœur d’anciennes fortifications du port de Sydney, construites à la fin du 19siècle, ce piano droit dont nul ne sait à qui il appartient ni qui a déposé l’instrument qui pèse près de 400 kilos au bord de cette falaise qui domine la baie de la capitale de la Nouvelle-Galles du Sud. Ce n’est pas la 1ère fois que des pianos sont mis à la disposition du grand public dans des lieux insolites. On pense évidemment au projet « Play Me, I’m Yours », initié en 2008 par l’artiste anglais Luke Jerram, qui a permis à des millions de personnes de découvrir et jouer sur plus de 1950 pianos installés provisoirement dans 60 métropoles internationales. C’est aussi le cas dans la région de Sydney, où des pianos sont installés et disponibles pour tous dans des lieux publics (gares, centres commerciaux, halls d’exposition…) mais, en pleine nature, à ciel ouvert et en bord de mer, c’est une première.

 

Pour le plus grand bonheur des promeneurs et des pianistes amateurs

C’est un message posté sur la page Facebook du groupe Mosman Living évoquant l’installation de ce piano à Middle Head qui a tout déclenché. Depuis sa parution, des centaines de personnes sont venues voir le piano mystérieux et les commentaires sont enthousiastes. « C’est simplement incroyable! Quel adéquation parfaite avec ce lieu aussi majestueux et surréaliste ! Ça c’est vraiment de l’art ! » pour ce promeneur. « Je n’ai jamais rien vu de tel ici auparavant et c’est impressionnant d’imaginer les efforts que quelqu’un a dû déployer pour transporter un piano jusqu’ici. C’est certainement quelqu’un qui aime beaucoup la musique pour faire autant d’effort. J’espère que ça encouragera les gens à venir visiter la région » déclare un autre. Malheureusement, malgré le succès de l’installation qui a également attiré de nombreux pianistes amateurs, tout heureux de pouvoir jouer quelques notes dans ce cadre magique et d’enregistrer des vidéos, le piano mystérieux, selon le Daily Telegraph, va être déplacé par les gardiens du parc National de Nouvelle-Galles du Sud avant la fin de la semaine.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité