Inondations Italie Suite : Le Piccolo Teatro de Milan soutien la ville de Matera

Venise n’est pas la seule ville d’Italie à avoir été frappée par de violentes intempéries. Depuis une semaine, toute l’Italie est victime d’inondations. C’est le cas de Matera, dans le sud du pays. La capitale européenne de la culture 2019, ravagée par une tornade la semaine dernière, qui a reçu le soutien d’une institution artistique milanaise.

 

Matera s’est sentie abandonnée par l’État

En début de semaine dernière une tornade balayait la ville troglodyte de Matera, dans la province de Basilicata au sud de l’Italie. Des trombes d’eau se sont déversées dans cette petite ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et désignée capitale européenne de la culture 2019. Et si la médiatisation et la mobilisation se sont amplifiées autour du cas de Venise, submergée par la montée des eaux, Matera, comme d’autres villes touchées, se sent abandonnée par l’État. Une situation qui a ému le Piccolo Teatro de Milan, l’institution fondée en 1947 par Paolo Grassi (qui dirigea la Scala dans les années 70) et le metteur en scène Giorgio Strehler, qui a décidé de donner à Matera la recette de la représentation, le 29 novembre, de son spectacle « Falstaff et son serviteur » (librement inspiré du personnage de Shakespeare et de l’opéra de Giuseppe Verdi)

 

« En matière de solidarité, Milan répond toujours »

Sur sa page Facebook et sur Twitter, le maire de Milan, Giuseppe Sala, salue l’initiative du Piccolo Teatro qui fait honneur à la capitale lombarde : « Milan ne pense pas seulement à Venise et n’oublie pas Matera, autre ville victime de la terrible fureur de l’eau ces derniers jours. En matière de solidarité, Milan répond toujours et je ne pourrais être plus reconnaissant envers notre merveilleuse ville ». En retour, Raffaello De Ruggieri, le maire de Matera a exprimé sa profonde gratitude et ses remerciements au maire de Milan, au Piccolo Teatro et à la compagnie Falstaff : « En un moment où les calamités frappent de manière dévastatrice différentes régions du pays, il s’agit d’un geste qui redynamise les sentiments de solidarité nationale qui constituent un élément fondamental qui unit toute l’Italie. La ville de Milan nous montre sa générosité et sa proximité avec un geste concret dont je ne peux que remercier le maire Sala et la communauté qu’il représente »

 

A lire également

 

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique