Gustavo Dudamel prolongé à la tête du Philharmonique de Los Angeles jusqu’à 2026

Le Los Angeles Philharmonic a annoncé que le contrat de son jeune et talentueux directeur artistique et musical vénézuélien est prolongé jusqu’à la saison 2025/2026.

 

17 saisons à la tête de l’orchestre californien

« Je suis très impatient et rempli d’énergie alors que nous ouvrons le prochain chapitre de notre partenariat artistique, et je remercie le conseil d’administration pour sa confiance continue dans ma vision de l’orchestre » a réagi Gustavo Dudamel après la signature de son 3e mandat à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles. La prolongation du contrat du chef d’orchestre tombe au meilleur moment pour le grand orchestre californien qui a traversé un automne compliqué avec la démission de son directeur général Simon Woods, remplacé par Chad Smith. Le nouveau dirigeant qui avait accompagné la création du Youth Orchestra Los Angeles (YOLA), inspiré du programme El Sistema où a été formé Gustavo Dudamel à Caracas.

 

A lire aussi

 

Une vocation universaliste et inclusive à laquelle le chef vénézuélien tient beaucoup : « Je suis tellement fier de notre héritage en matière d’éducation, en particulier la création et la croissance continue de YOLA. La passion commune de toute la communauté de nourrir la prochaine génération de créateurs de musique est à la fois profondément émouvante et profondément importante. Je reste également déterminé à relier toujours plus étroitement notre riche héritage civique à notre programmation. Nous avons une occasion unique et une responsabilité à Los Angeles d’unir l’âme des Amériques, de construire et de renforcer des ponts musicaux et éducatifs avec nos frères et sœurs ici à Los Angeles et au-delà ». À la fin de son 3e mandat Gustavo Dudamel aura dirigé le Philharmonique de Los Angeles pendant 17 saisons, comme son prédécesseur, Esa-Pekka Salonen, le successeur de Zubin Mehta, qui a lui-même occupé ce poste pendant 16 ans.

 

Gustavo Dudamel avec Steven Spielberg et aux Jeux Olympiques de Tokyo

Gustavo Dudamel occupe une position unique dans la musique. Il n’avait que 28 ans lorsqu’il a été nommé en 2009 à la direction de l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles. Parallèlement, il a continué à diriger l’Orchestre symphonique Simón Bolívar au Venezuela, mais après avoir critiqué le gouvernement vénézuélien en 2017, le pouvoir local avait annulé la tournée internationale qu’il devait entreprendre avec cette formation. Gustavo Dudamel est surtout un chef d’orchestre flamboyant, volubile et spectaculaire qui régale les médias. On a ainsi pu le voir diriger le YOLA à la mi-temps du Super Bowl 2016 accompagnant Beyoncé, Coldplay et Bruno Mars.

 

A lire aussi

 

C’est lui qui a inspiré le héros de la série télévisée « Mozart in the jungle ». Idem pour Trollzart, un des personnages excentriques du film d’animation « Trolls world tour » qui va sortir en 2020. Une forte présence sur grand écran cette année puisque c’est à Gustavo Dudamel que Steven Spielberg a fait appel pour diriger la partition de Leonard Bernstein dans son remake de « West Side Story ». Jusqu’à la fin du mois de janvier, Gustavo Dudamel se produit avec le Philharmonique de New York au David Geffen hall. En France, on pourra le voir à la tête du Mahler Chamber Orchestra à la Philharmonie de Paris le 21 avril. Fin juin, il dirigera 4 concerts à Tokyo avec le Philharmonique de Berlin dans le cadre des festivités organisées à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique