Guillaume Bénoliel, 6 ans, va jouer au Mozarteum de Salzbourg

À peine âgé de 6 ans, Guillaume Bénoliel est un véritable prodige du piano. Vainqueur cette année de plusieurs concours, dont le « 2020 International Music Competition Salzburg Grand Prize Virtuoso » qui l’a invité à se produire en concert fin août au Mozarteum de Salzbourg.

 

Guillaume Bénoliel vit à Draveil, dans l’Essonne

Assis face à un grand piano à queue, ses pieds ne touchent même pas les pédales mais Guillaume Bénoliel ne semble pas impressionné et ses doigts glissent avec grâce et précision sur le clavier. Une virtuosité exceptionnelle pour ce petit garçon de 6 ans, originaire de Draveil (Essonne), un don et un talent précoces consacrés cette année par des premiers prix au concours Steinway & Sons, au Concours International de piano « La Note Céleste » et, surtout, par le jury du « 2020 International Music Competition Salzburg Grand Prize Virtuoso » qui l’a récompensé dans la catégorie des musiciens de moins de 8 ans et l’a invité à se produire, avec les autres lauréats, lors d’un concert au sein du prestigieux Mozarteum de Salzbourg, le 30 août, jour de la clôture du grand festival autrichien organisé dans la ville natale de Wolfgang Amadeus Mozart.

A lire aussi

 

Doté de l’oreille absolue et encouragé par un père guitariste et une mère pianiste amateurs, Guillaume s’est toujours amusé avec des instruments et a commencé à jouer sur le piano familial dès l’âge de 2 ans. Il réussissait même à déchiffrer des partitions avant de savoir lire. Inscrit au conservatoire de Draveil puis à celui de Yerres, le virtuose en herbe vit néanmoins la vie normale d’un petit garçon de son âge. Il pratique la natation et le judo et fera sa rentrée en septembre en CE1.

Guillaume Bénoliel joue Bach et Mozart sur sa chaîne Youtube 

Dans Le Parisien-Aujourdhui en France, ses parents insistent sur cet environnement « normal » : « Pour nous, c’est un peu une aventure (…) Nous ne sommes pas là pour lui mettre la pression. On veut juste qu’il soit heureux et que ces instruments lui apportent quelque chose pour son épanouissement personnel « , tandis que Guillaume avoue « Quand je joue, je me sens bien. Je suis heureux ».

A lire aussi

 

Le jeune garçon, qui se voit plus tard pianiste et ingénieur, sait que le chemin pour devenir un grand interprète est long et difficile mais son insatiable curiosité de la musique le pousse déjà à tenter d’autres expériences. Dans le quotidien francilien il avoue : « J’ai toujours des petites compositions dans ma tête. Là je viens de découvrir le violon grâce à ma grand-mère. Je sais déjà jouer la gamme ». Guillaume, un petit prodige de la musique de 6 ans qui grandit vite et bien. Il a déjà créé sa propre chaîne YouTube sur laquelle on peut le voir jouer des airs de Bach, Mozart et Daniel Frederik Kuhlau, et ira jouer pour la 1ère fois dans la cour des grands, le 30 août à Salzbourg sous les yeux de ses parents et de son professeur de piano.

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique