Gaz à effet de serre : Près de 50% proviennent de l’étranger, constate le Haut Conseil pour le Climat

C’est l’angle mort du bilan climatique de la France et de ses politiques publiques : près de la moitié de nos émissions de gaz à effet de serre proviennent de l’étranger. Ces émissions importées ont fortement augmenté depuis 1995, c’est la conclusion d’un rapport du Haut Conseil pour le Climat.

 

Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, il faudra réduire les émissions importées de 65%

Il s’agit de notre pollution délocalisée, celle engendrée par des produits fabriqués à l’étranger mais bien consommés en France. Depuis 1995, ces émissions importées ont augmenté de 78%, ce qui plombe l’empreinte carbone globale de la France, car elles masquent la baisse dans le même temps de 30% des émissions produites sur le territoire. Et si elles augmentent tant, c’est que ces émissions importées ne sont pas couvertes par nos engagements climatiques…

A lire aussi

 

Le Haut conseil pour le climat presse donc la France d’agir rapidement, car pour respecter notre objectif de neutralité carbone en 2050, il faudra réduire de 65% nos émissions importées. Il existe pour cela plusieurs leviers, le plus important selon Corinne Le Quéré, climatologue et présidente du Haut conseil pour le climat, est d’adapter les stratégies industrielles des entreprises françaises.

 

Decathlon, Okaïdi, Eram et les Galeries Lafayette testent un « score carbone »

Le Haut Conseil pour le Climat suggère également la création d’un score carbone, un nouvel étiquetage environnemental sur les produits classés de A à E selon leur bilan carbone, à l’image des étiquettes énergie sur les produits électroménagers. Ce score carbone, l’Ademe y travaille depuis plusieurs années.

A lire aussi

 

L’objectif est de sensibiliser à la consommation responsable. Une expérimentation coordonnée par l’Ademe vient d’ailleurs de commencer dans deux secteurs pilotes, l’alimentaire et l’habillement. Dans ce dernier, plus de 50 entreprises, Decathlon, Okaïdi, Eram ou encore les Galeries Lafayette se sont engagées à tester ce score carbone sur certains de leurs produits, l’expérimentation doit durer 18 mois.

Ecoutez 3 minutes pour la planète de Baptiste Gaborit

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique