Faillite de Columbia Artists Management, l’agence qui a représenté Bernstein et Karajan

Columbia Artists Management, une des plus grandes agences d’artistes au monde, qui représente depuis 90 ans les plus grands noms de la musique classique a annoncé qu’elle ferme définitivement ses portes le 31 août. La perte d’activité due à la pandémie de coronavirus a largement contribué à cette faillite.

De Karajan à Seiji Ozawa, Columbia Artists Management a géré la carrière des plus grands

Des compositeurs prestigieux comme Igor Stravinsky, Sergei Prokofiev, Sergei Rachmaninoff et Leonard Bernstein, des chefs d’orchestre aussi réputés que Herbert von Karajan, James Levine, Eugene Ormandy, Antal Dorati et Otto Klemperer, des interprètes de renom tels que Vladimir Horowitz, Arturo Benedetti Michelangeli, Jascha Heifetz ou Yehudi Menuhin sans oublier les chanteuses et chanteurs Leontyne Price, Renata Tebaldi, Elisabeth Schwarzkopf, Mario Lanza, Richard Tucker ou George London. Tous ont confié de leur vivant leur carrière professionnelle à l’agence Columbia Artists Management.

A lire aussi

 

La grande agence américaine, créé en 1930 par Arthur Judson and William S. Paley sous le nom de Columbia Concerts Corporation avant d’intégrer le groupe CBS, est la première à annoncer sa mise en faillite en raison de la perte d’activité et de l’effondrement de son chiffre d’affaire due en grande partie à la pandémie de coronavirus. Dans un communiqué publié samedi 29 août, les dirigeants de l’institution new-yorkaise indiquent qu’ils se sont « engagés avec une société fiduciaire pour conclure une cession au profit des créanciers, une forme de procédure d’insolvabilité où les actifs sont liquidés et les réclamations traitées de manière ordonnée ». À l’attention des artistes représentés, le communiqué précise «Nous travaillons sans relâche pour fournir à chacun de vous des conseils individuels et concrets sur votre situation spécifique dans les prochains jours ».

D’autres grandes agences d’artistes menacées

Même si la concurrence d’autres grandes agences d’artistes et surtout la disparition de son dirigeant emblématique Ronald Wilford en 2015 ont affaibli son catalogue et affecté sa situation financière, Columbia Artists Management avait continué de gérer la carrière de très grands artistes actuels de la musique classique. Parmi ceux qui vont devoir désormais trouver une nouvelle agence pour représenter leurs intérêts, on peut citer Anne-Sophie Mutter, Alma Deutscher, Khatia Buniatishvili, Seiji Ozawa, Maurizio Pollini, Jamie Barton ou encore Valery Gergiev, Thomas Hengelbrock, Philippe Entremont et Laurence Equilbey. Une mission complexe car d’autres grandes agences américaine, comme IMG Artists, sont-elles aussi en proie à de graves difficultés financières.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique