LE TOP 5 LEONARD BERNSTEIN

Le génie de la direction d’orchestre et de la composition (l’immortel West Side Story), un charisme sans égal (la série télévisée des Young People’s Concerts), une culture universelle, un charme ravageur : c’est peu dire que Leonard Bernstein (1918-1990) cumulait tous les dons. Bon nombre de formations ont gardé de lui souvenir impérissable : le Philharmonique d’Israël, le London Symphony Orchestra, le National de France, mais d’abord le Philharmonique de New York, qu’il dirigea une première fois – triomphalement – le 14 novembre 1943, remplaçant à 25 ans Bruno Walter pour un concert radiodiffusé. En1958 (jusqu’en 1969), il en devient le premier directeur musical né américain, gardant ensuite le titre de laureate conductor à vie. L’année 2018 fête le centenaire de la naissance de cet artiste universel.

1/ Joseph Haydn : Symphonie n° 88, Finale

2/ Ludwig van Beethoven : Symphonie n° 9, “Ode à la Joie”

3/ Gustav Mahler : Symphonie n° 5, “Adagietto”

4/ Leonard Bernstein : West Side Story, Danses symphoniques

5/ George Gershwin : Rhapsody in Blue