Découvrez Love project 2020 : 1000 musiciens réunis pour l’ouverture de La Flûte enchantée

Lancée par un altiste, un chef d’orchestre et un ingénieur du son italien durant le confinement, l’opération « Love project 2020 » réunit virtuellement 1000 musiciens à travers le monde. Chacun chez lui peut enregistrer sa partie de l’ouverture de La Flûte enchantée de Mozart et la version mixée sera dévoilée courant juillet.

 

L’idée folle de Lorenzo Ravazzani-Manusardi, altiste confiné

On en a vus des concerts virtuels, enregistrés à distance pendant le confinement. Certains ont rassemblé des dizaines de grands musiciens mais celui qui est en train d’être réalisé dans le cadre du « Love project 2020 » s’annonce hors-norme puisqu’il va rassembler les contributions « délinéarisées » de 1000 musiciens à travers le monde. C’est l’altiste italien Lorenzo Ravazzani-Manusardi qui a eu l’idée folle, au début du confinement, de faire enregistrer à 1000 musiciens la partition de leur instrument de l’ouverture de La Flûte enchantée de Mozart.

A lire aussi

 

Devant l’ampleur du défi il s’est adjoint les services de deux de ses amis, le chef d’orchestre milanais Alessandro Crudele (UniMi Orchestra) et l’ingénieur du son Fabiano Stefanini, qui l’ont aidé à mettre en place un dispositif d’une ampleur inédite afin d’obtenir les 1000 enregistrements promis avant le 6 juillet. Pour participer les musiciens intéressés devaient enregistrer avec leur smartphone leur partie, en téléchargeant la partition ad-hoc sur le site de l’événement et en suivant les directives gestuelles qu’Alessandro Crudele a enregistré dans une vidéo, comme s’il dirigeait ce concert.

Musiciens de la Scala de Milan, du London Symphony Orchestra, ou du Philharmonique de Berlin, ils sont plus de 1100 à s’être inscrits

Trouver 400 violons, 140 altos, 110 violoncelles, 30 contrebasses, 40 flûtes, 40 hautbois, 40 clarinettes, 40 bassons, 40 cors, 40 trompettes, 60 trombones et 20 timbales, c’était l’objectif que s’étaient fixé les 3 instigateurs du « Love project 2020 ». Le challenge a été relevé et réussi au-delà de leurs espérances puisqu’à la fin juin plus de 1100 musiciens y ont contribué.

A lire aussi

 

La plupart sont de grands professionnels qui ont envoyé leur partie depuis Hong Kong ou Los Angeles en passant par Paris, Berlin, Saint-Petersbourg, Londres, Rio… Des interprètes et des solistes qui jouent dans de petites formations mais aussi dans les plus grands orchestres du monde parmi lesquels la Scala de Milan, le London Symphony Orchestra, Le Berliner Philharmoniker, l’Orchestre Symhonique de Chicago ou encore l’orchestre symphonique de la BBC.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique