Covid-19 : Olivia Grégoire annonce la perte de 10 000 associations en 2020

Olivia Grégoire était l’invitée politique de la matinale de Guillaume Durand ce lundi 8 février. La Secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable a évoqué les aides aux associations durement touchées par la crise du Covid-19, ainsi que la nécessité de mettre en place « des nouvelles voies d’accès aux grandes écoles et à la fonction publique ».

Discrimination positive : « La diversité n’est pas toujours au rendez-vous des grandes écoles » selon Olivia Grégoire

Olivia Grégoire fait en terme d’actions sociales la différence entre « ce qui se voit et ce qui se voit moins ». La Secrétaire d’Etat affirme que le gouvernement « augmente tout les mois depuis quatre ans la prime d’activité, le minimum vieillesse et renforce l’accompagnement des personnes handicapés » mais déplore que ce travail au long cours « ne fait pas la une des journaux ».

A lire aussi

 

Olivia Grégoire dénonce le fait que « la diversité ne soit pas toujours au rendez-vous » des écoles les plus prestigieuses en France. La membre du gouvernement estime que la discrimination positive « est un vrai sujet » et souhaite mettre en place « des voies nouvelles d’accès » aux grandes écoles et à la fonction publique. Olivia Grégoire fait donc le constat d’un système qui, dans les faits, « ne fonctionne pas encore assez bien ». La secrétaire d’etat répond aux arguments de ceux qui estiment que la discrimination positive porterait atteinte à l’excellence de ces établissements en affirmant que « la mise en place de voies d’accès spécifiques, notamment à Sciences Po, a permis de faire émerger une génération de jeunes qui n’y auraient pas eu accès et qui sont aujourd’hui garants de l’excellence ».

 

Covid-19 : « Roselyne Bachelot se bat » pour apporter des solutions au monde culturel, assure Olivia Grégoire

La Secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable déplore que seulement « 21 000 associations sur les plus de 130 000 présentes en France ont bénéficié du fond de solidarité », c’est pourquoi Olivia Grégoire souhaite réactiver ces aides envers ces structures, ainsi, d’après elle, « l’ensemble des associations qui en feront la demande bénéficieront dans les 15 jours d’une aide allant jusqu’à 5000 euros pour 3 salariés et 8 000 euros pour 10 salariés ». La Secrétaire d’état regrette par ailleurs « la perte de 10 000 associations pendant cette année de crise, associations qui font la cohésion du quotidien ».

A lire aussi

 

 

Appelée à réagir par Guillaume Durand sur la réouverture des musées et la reprise de la vie culturelle, Olivia Grégoire affirme que « toutes les semaines, Roselyne Bachelot se bat » afin d’apporter une solution adaptée au monde culturel. La Ministre de la Culture, malgré les exemples de pays frontaliers qui dans une situation sanitaire similaire laissent leur salles de concerts et musées ouverts, affirmait nécessaire « une visibilité à une quinzaine de jours et un nombre de contaminations en décrue ». A ce sujet, Olivia Grégoire parle, sans la citer, de l’actrice Jeanne Balibar « qui critiquait ardemment le gouvernement en prenant le Portugal et Lisbonne en exemple alors qu’aujourd’hui le couvre-feu est à 13h et l’ensemble des réanimations sont saturées. C’est atroce ».

Rémi Monti

Retrouvez les interviews politiques