Présidentielle 2022 : Roland Lescure met en garde contre les fake news

Roland Lescure était l’invité politique de la matinale de Guillaume Durand ce jeudi 4 février. Président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a évoqué la stratégie vaccinale anti-covid mise en place à l’échelle Européenne et a livré son analyse sur une campagne présidentielle 2022 qu’il craint dominée par les fake news.

Vaccination : « Je suis fier que l’Europe soit restée unie » affirme Roland Lescure

Roland Lescure justifie la pertinence de l’intervention du Président ce mardi 2 février au 20h de TF1 en affirmant que « chaque jour gagné contre le confinement est une victoire ». Cette gestion au jour-le-jour est selon le Député dictée par « un virus qui fait un passement de jambes par jour, des variants qui explosent un peu partout et des vaccins qui arrivent au compte-goutte ».

A lire aussi

Roland Lescure affirme être « fier que l’Europe soit restée unie » dans la mise en place d’une stratégie vaccinale. Alors que le Royaume-Uni et Israël ont choisi de faire « cavalier seul » avec une réussite certaine, le Député estime essentiel que « les Français, les Allemands, les Anglais, les Portugais, les Italiens soient tous vaccinés, sinon on aura pas d’immunité collective ». Roland Lescure rappelle aussi les risques qu’ont pris les pays où la stratégie vaccinale est une réussite : « les Israéliens ont donné toutes leurs données individuelles à Pfizer pour se faire vacciner, pas sûr qu’une telle chose passerait en France. Les Britanniques, eux, font des paris risqués en reculant des premières doses ». Le Président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale affirme également que l’arrivée du vaccin Astra Zeneca sur le marché « va changer la donne » car la vaccination pourra se faire en pharmacie.

 

 

Roland Lescure appelle à la réalisation d’un audit des comptes publiques avant la campagne de 2022

Roland Lescure se dit « préoccupé » d’une campagne présidentielle de 2022 qui pourrait être dominé par des assertions fausses et invérifiables, et met en perspective cette crainte avec une élection américaine « gouvernée par les fake news ». Election dont il estime que « heureusement, le résultat a été le bon ». Le député des Français d’Amérique du Nord dénonce ces mensonges politiques en France en citant Jean-Luc Mélenchon. Le leader de La France insoumise qui affirmait qu’aucun ministre ne s’était déplacé le jour de l’attentat de la mosquée de Bayonne alors que « le jour-même Laurent Nuñez y était et le lendemain c’était au tour de Nicole Belloubet ».

A lire aussi

 

Ainsi, Roland Lescure déclare inciter la Cour des Comptes à « faire un audit des comptes publiques afin de partir en campagne sur des bases saines », dans un contexte où, Guillaume Durand le rappelle « les candidats donneront des chiffres différents sur l’endettement, les investissements, un contexte où la stratégie du ‘ »quoi qu’il en coûte » sera attaqué parce que contraignante pour des générations entières de jeunes qui auront à rembourser cette dette Covid ». Cet audit de la cour des comptes servirait à présenter un état objectif de la dette, un document qui, évidemment, « sera contesté » affirme Guillaume Durand.

Rémi Monti

Retrouvez les interviews politiques