Covid-19 : l’impact de la pandémie sur les ventes de champagne

L’Union des Maisons de champagne vient de publier les chiffres 2020 et leur message est simple : le bilan est moins pire que prévu mais n’est pas franchement génial. L’an dernier, les ventes se sont effondrées d’un peu moins de 20%. Il faut certes le consommer avec modération, mais les Moët, Veuve Cliquot, Perrier Jouet, Laurent Perrier ou autres vous diront qu’on a poussé la modération un peu trop loin.

Covid-19 : 245 millions de bouteilles de champagnes vendues en 2020 contre 300 une année normale

Est-ce la faute du Covid ? Oui, mais pas seulement. Si le champagne a moins coulé à flot l’an dernier c’est d’abord parce qu’on a tous moins fait la fête, et que le champagne reste avant tout la boisson des jours pas tout à fait comme les autres. En plus de cela, les palaces, restaurant étoilés, boîtes de nuit et business class aériennes tournent à vide …

A lire aussi

Mais il ne faut pas se voiler la face, le coup de mou du champagne est très conjoncturel mais aussi un peu structurel. La boisson reste à la mode mais est concurrencée par d’autres vins pétillants qui viennent d’Espagne ou d’Italie. Le champagne ne doit pas s’endormir sur ses lauriers.

 

Champagne : seulement 5% de baisse de consommation pendant les fêtes

Il ne faut cependant pas vraiment s’inquiéter pour le champagne. Tout d’abord car durant la période des fêtes les ventes n’ont reculé que de 5% dans le monde, signe que le consommateur est toujours là. Ensuite, le champagne a le bon positionnement, c’est une marque ombrelle très forte. Il y a dans ce secteur des marques de producteurs très puissantes et c’est plus facile de bâtir une stratégie de montée en gamme en s’appuyant sur ces fondamentaux.

A lire aussi

 

Le jour où on pourra voyager on pourra également rouvrir les lieux de production qui sont des endroits d’exception. Le champagne a aussi une histoire qui lui permet de développer une stratégie valeur plus que de volume. Et ça, c’est souvent la meilleure stratégie.

David Barroux