Covid 19 : Le vélo électrique s’est démocratisé avec la pandémie

Ca fait des années que le marché du vélo était en croissance en France mais jusque-là, il y avait encore des barrières qui freinaient la progression de ce marché. Avec la crise sanitaire du Covid 19, le premier changement majeur c’est que dans plein de villes de France, pour éviter que les gens se précipitent dans les transports en commun, on a investi massivement dans les pistes cyclables.

Brompton, le roi du vélo pliant a lancé un électrique

Aujourd’hui à Paris, mais pas seulement, les pistes sont là et cela rassure les cyclistes, ce qui contribue à tirer la demande. Et sur le front de l’offre, il y a eu des progrès, c’est l’autre nouveauté. Le vélo électrique devient fiable et abordable. Le marché se démocratise parce que le rapport qualité-prix devient très acceptable en particulier sur l’entrée de gamme. Le gros du marché, ce sont les vélos autour de 1.000 euros que l’on peut acheter en grande surface.

A lire aussi

 

Pendant longtemps, les produits n’existaient pas. Aujourd’hui, ils sont là et du coup le public peut s’équiper. Et ceux qui veulent des vélos plus haut de gamme, des Moustache, Cow Boy ou Angell, ont aussi de plus en plus de choix. Même Brompton le roi du vélo pliant a lancé un électrique.

 

400 000 vélos électriques vendus en France en 2020

Les ventes vont progresser cette année de seulement 5 à 10% comme tous les ans depuis des années. Plus de 400 000 vélos électriques seront vendus en France mais ça aurait pu être beaucoup plus. Mais il faut se souvenir que les magasins ont été fermés deux mois en mars et avril, forcément ça a pesé sur les ventes. Ensuite, les vélos sont assemblés en France ou en Europe mais les composants viennent de Chine.

A lire aussi

 

Et quand la demande a explosé au printemps, la crise du Covid avait provoqué la fermeture des usines en Chine et des perturbations sur la logistique mondiale. On ne peut pas doubler la production en claquant des doigts. Depuis les choses sont revenues à la normale sur ces fronts et le vélo électrique est parti pour battre tous les records en 2021. Certains parlent même d’un marché à un million d’unités d’ici quelques années.

David Barroux