Covid-19 : A l’Opéra de Paris, les instrumentistes à vent devront continuer à se faire tester, vaccinés ou non

istock

Faute de pouvoir porter un masque, les instrumentistes à vent de l’Opéra de Paris, vaccinés ou non, doivent présenter un test Covid-19 négatif deux fois par semaine. Une disposition que conteste un des syndicats représentant cette catégorie de musiciens, mais ce mercredi le tribunal administratif de Paris a rejeté le référé-suspension dirigé contre cette décision.

Alexander Neef avait pris cette décision fin novembre

Le tribunal a donc donné raison à Alexander Neef, le directeur général de l’Opéra National de Paris (ONC), qui avait imposé cette mesure « de précaution » au mois de novembre « compte tenu du risque désormais avéré scientifiquement d’une contamination par des personnes pourtant vaccinées, de la dégradation constante du contexte sanitaire », sachant que « les instrumentistes à vent ne peuvent exercer leur activité en portant un masque sanitaire », ce qui rend « impossible le respect des gestes barrières ».

A lire aussi

 

Le Syndicat National des Enseignants Artistes (SNEA) avait demandé au juge des référés « la suspension des décisions des 19 et 26 novembre 2021 par lesquelles le directeur général de l’ONP a imposé la réalisation d’un, puis de deux tests antigéniques ou RT-PCR hebdomadaires aux instrumentistes à vent ».

L’avocat des musiciens estime que les droits fondamentaux des salariés « ne pèsent pas lourd »

Suite à la décision du tribunal, Me Victor Steinberg, avocat représentant le SNEA a déclaré : « nous regrettons vivement cette décision qui confirme, une fois encore, que les droits fondamentaux des salariés, en l’occurrence ici des musiciens de l’Opéra de Paris, ne pèsent pas bien lourd face à la menace sanitaire ». Les instrumentistes à vent de l’ONC devront donc continuer à se faire tester deux fois par semaine. Même pendant les fêtes de fin d’année pendant lesquelles sont proposés Alcina de Georg Friedrich Haendel et le spectacle de ballet Ashton/Eya/Nijinsky au Palais Garnier et Turandot de Giacomo Puccini et Don Quichotte le ballet chorégraphié par Rudolf Noureev à l’Opéra Bastille.

Philippe Gault (avec AFP)

Retrouvez l’actualité du Classique