Christian Thielemann : Depuis son départ forcé de la Staatskapelle de Dresde, il multiplie les projets

Crédit: M.Creutziger/Staatskapelle-Dresden

En mai dernier Christian Thielemann avait appris avec étonnement que son contrat avec la Staatskapelle de Dresde, dont il est depuis le directeur musical depuis 2012, ne serait pas renouvelé à l’issue de la saison 2023/2024. À l’époque cette décision a été considérée comme un revers humiliant pour le chef d’orchestre allemand de 62 ans. Sept mois plus tard, force est d’admettre qu’il n’en est rien. Dans un entretien à la presse allemande Christian Thielemann assure qu’il n’en veut pas aux instances saxonnes et qu’il a plein de projets pour la suite de sa carrière.

Christian Thielemann : «Dresde est une ville fabuleuse, nulle part ailleurs je n’ai ressenti le sentiment d’être chez moi qu’ici ! »

Dans l’entretien qu’il a accordé ce lundi au quotidien Dresdner Morgenpost, Christian Thielemann explique qu’il n’en veut pas au gouvernement de la Saxe qui a décidé en mai dernier que son contrat ne serait pas prolongé avec la Staatskapelle après 2024. « Les dirigeants ont le droit de fixer de nouvelles priorités. C’est comme ça que ça fonctionne. Il n’y a aucun mal à cela » déclare-t-il. Concernant l’insinuation comme quoi sa relation avec l’orchestre s’était détériorée, le directeur musical relativise, « on s’est bien parlé. Il n‘y a eu aucune dispute, aucune brouille. N’en déplaise à ceux qui l’espérait ».

A lire aussi

 

Le maestro allemand a profité de cette interview pour confier combien il apprécie de travailler à Dresde. « C’est une ville fabuleuse, nulle part ailleurs je n’ai ressenti le sentiment d’être chez moi qu’ici et puis La Staatskapelle est un orchestre merveilleux. Un jour, je découvrirai probablement avec le recul que les années à Dresde ont été les meilleures de ma vie de directeur musical » avoue-t-il ajoutant que, malgré tout, cet engagement l’a empêché de collaborer avec d’autres grands orchestres qui avaient fait appel à lui .

Christian Thielemans dirigera le Ring de Wagner à la Scala de Milan en 2024

À quelque chose malheur est bon ! Christian Thielemann explique que la décision des autorités culturelles de la Saxe s’est avérée être « une 1ère étincelle pour partir vers de nouveaux rivages » avouant que son agenda professionnel est déjà « presque complet jusqu’en 2027 inclus » et donne rendez-vous en 2024 à la Scala de Milan où il dirigera le Ring, la mythique tétralogie de Richard Wagner. Le chef d’orchestre allemand avait raconté comment Dominique Meyer, le surintendant de la Scala, lui avait proposé cette opportunité (ce sera le 1er opéra qu’il dirigera à Milan) en novembre dernier alors qu’il avait été appelé au débotté pour remplacer Esa-Pekka Salonen et diriger 3 concerts au Teatro alla Scala.

A lire aussi

 

Parmi les autres projets à longue échéance Christian Thielemann a déjà évoqué des collaborations avec la Staaskapelle de Berlin, l’orchestre dirigé par Daniel Barenboïm dont il fut l’assistant au Bayreuth Festspielhaus. À court terme c’est sur le gala/concert de la Saint-Sylvestre le 31 décembre à Dresde qu’il se concentre. Christian Thielemann y dirigera son orchestre de la Staatskapelle qui accompagnera la soprano Hanna-Elisabeth Müller, le ténor Saimir Pirgu et le pianiste Igor Levit dans un programme festif consacré aux classiques de l’opérette « De Berlin à Broadway ».

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique