Couvre-feu, vaccination, salles de spectacle : Que peut-on retenir des annonces de Jean Castex ?

Comme attendu, Jean Castex et plusieurs ministres ont annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie de Covid 19 et, notamment, que le couvre-feu dès 18 heures, déjà en vigueur dans 25 départements, sera étendu à l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier. La réouverture des lieux culturels n’est pas envisagée.

Le couvre-feu à 18h entrera en vigueur samedi dans toute la France 

A l’occasion d’un point presse, Jean Castex, entouré de six ministres: Elisabeth Borne (Travail), Roselyne Bachelot (Culture), Frédérique Vidal (Enseignement supérieur), Olivier Véran (Santé), Jean-Michel Blanquer (Education nationale) et Bruno Le Maire (Economie et Finances), a annoncé un certain nombre de mesures complémentaires pour lutter contre le développement de la pandémie de Covid 19. La principale porte sur l’extension “à toute la France métropolitaine” du couvre-feu avancé à 18h, comme c’est déjà le cas depuis quelques jours dans 25 départements de l’est et du sud-est. Une mesure qui prendra effet samedi et pour 15 jours minimum. Le 1er ministre a également annoncé un durcissement des conditions d’entrée dans le pays et dans des territoires ultramarins et un renforcement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires qui resteront ouverts. À propos de la campagne de vaccination, Jean Castex a indiqué que 700 centres de vaccinations seront opérationnels à partir de lundi et que l’objectif d’un million de personnes vaccinées à la fin du mois de janvier sera atteint.

A lire aussi

 

Concernant le contexte sanitaire, le Premier ministre a indiqué que “La situation en France est plus qu’honorable comparée aux autres pays d’Europe. Une situation préoccupante mais stabilisée, maîtrisée mais fragilisée, notamment, à cause de l’émergence de nouvelles souches du virus plus contagieuses”. Jean Castex a, néanmoins, insisté sur le fait que si cette situation se détériorait, un confinement “ferme” serait instauré.

Selon Roselyne Bachelot “La situation est trop dégradée et trop instable pour envisager une date ferme de réouverture des lieux culturels”

Invitée à s’exprimer sur la prolongation, annoncée par le Premier ministre, de la fermeture des lieux de culture (théâtres, cinémas, salles de concert…), Roselyne Bachelot a indiqué que “la situation est trop dégradée et trop instable pour envisager une date ferme pour leur réouverture », précisant que “cette résolution n’est pas propre à la France et la plupart des pays européens ont pris la même décision  ». La ministre de la Culture a rappelé que les répétitions, tournages et captations de concerts sans public sont toujours autorisés avant de terminer son intervention par une touche d’optimisme en citant Pablo Neruda qui écrivit: “Le printemps est inexorable ».

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique