Crise au Met Opera : Riccardo Muti apporte son soutien aux musiciens, sans salaires depuis avril 2020

Wikimedia Sommons Universidad de Deusto

Dans une lettre ouverte, le chef d’orchestre Riccardo Muti, directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Chicago, exhorte les amateurs de musique et d’arts à soutenir le Met Opera de New York qui traverse une crise financière et sociale sans précédent depuis le début de la pandémie de Covid 19.

 

Pour Riccardo Muti, le Met Opera est un « patrimoine de l’humanité »

Dans cette lettre, publiée ce mardi sur la page Facebook des musiciens de l’orchestre du Met, Riccardo Muti exprime son inquiétude pour l’avenir du grand orchestre new-yorkais. Pour le chef d’orchestre italien, « la fermeture du Metropolitan Opera et la situation dramatique de son merveilleux orchestre provoquent un profond chagrin, non seulement pour la ville de New York, mais pour le monde culturel tout entier. Sans la musique et les musiciens qui la font vivre, la société civile est condamnée à la pauvreté spirituelle et à la barbarie ».

A lire aussi

 

Selon Riccardo Muti « Le Met, son orchestre, ainsi que son équipe artistique et ses équipes techniques sont un patrimoine de l’humanité. Le monde artistique ne peut pas croire que l’existence même d’un grand orchestre comme celui du Met puisse être en danger, voire en danger de disparition ». Le maestro italien ajoute avec gravité : « Nous devons les soutenir pendant cette pandémie terrible et sans précédent. La longue et glorieuse histoire du Met et de son fabuleux orchestre ne peut se terminer par une catastrophe artistique. Le monde de l’Art, de la Culture et de la Beauté ne le pardonnerait jamais ! « .

Les musiciens du Met Opera craignent une « Grande dépression culturelle »

Un soutien accueilli chaleureusement par les musiciens du Met Opera qui saluent cette déclaration de Riccardo Muti qui, selon eux « exprime magnifiquement la dignité que méritent les membres du Met, au même titre que les musiciens des autres grands orchestres américains ». Ils rappellent que les employés de l’institution n’ont pas touché de salaire depuis plus de 10 mois et font part de leur crainte d’une « Grande dépression culturelle ».

A lire aussi

 

Dans leur message, les musiciens du Met se félicitent néanmoins du succès de l’initiative de leur directeur musical, Yannick Nézet-Séguin, qui a proposé, avec son compagnon Pierre Tourville, de s’engager à hauteur de 50 000 dollars, sous forme d’abondement aux dons effectués lors d’une campagne de collecte de fonds lancée début janvier. Un objectif atteint en seulement 3 jours. Pour les musiciens du Met, la réussite de cette opération démontre combien le public soutient et éprouve de l’affection pour leur orchestre. Ils attendent désormais avec impatience le jour où la musique pourra, selon eux, redevenir « une nourriture essentielle pour l’esprit et l’âme ».

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique