Coronavirus : L’édition 2020 du Festival de La Chaise-Dieu annulée

La 54édition du Festival de La Chaise-Dieu n’aura pas lieu. Le grand rendez-vous estival consacré principalement à la musique sacrée devait se dérouler en Haute-Loire et dans le Puy-de-Dôme du 20 au 30 août.

 

Le Festival de La Chaise-Dieu attendait 20.000 spectateurs

Il fallait s’y attendre, et même si ses responsables ont attendu le 16 mai pour l’annoncer. Le grand festival de musique sacrée, créé en 1966 à l’initiative du pianiste hongrois Georges Cziffra, n’aura pas lieu cet été. Ce sera la 3fois de son histoire, après l’annulation des éditions de 1970 et 1972, que ce grand rendez-vous musical, se déroulant à La Chaise-Dieu et dans d’autres communes de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, ne peut se tenir.

 

A lire aussi

 

Dans un communiqué, la direction du festival explique que : « Compte tenu de la crise sanitaire en cours, et au vu des directives nationales sur les festivals d’été (…) les conditions ne sont désormais plus réunies pour assurer le bon déroulement de cette 54e édition et la sécurité des quelques 1.000 artistes invités et des 20.000 spectateurs attendus de la France entière et de l’étranger ».

 

 

Renaud Capuçon, William Christie et Jean-Philippe Collard étaient programmés cet été

Cette année, en prélude au festival, l’église dite « du Collège », au Puy- en-Velay, devait accueillir, plus de 30 ans après la dernière venue de William Christie à La Chaise-Dieu, son ensemble des Arts Florissants dans une série de motets de Marc-Antoine Charpentier alternés avec des sonates d’église d’Arcangelo Corelli. Parmi les autres grandes représentations annulées, un récital du pianiste Jean-Philippe Collard (Chopin, Fauré, Granados), un concert des Lausanne Soloists dirigés par Renaud Capuçon (Vivaldi et Pärt) et plusieurs concerts Beethoven à l’occasion des 250 ans de sa naissance.

 

A lire aussi

 

Les responsables du festival ont annoncé que la 55e édition, qui aura lieu du 19 au 29 août 2021, sera en partie inspirée de l’édition 2020 annulée. D’ici là, l’organisation proposera en ligne dans les prochaines semaines à son public une série de « cartes postales » estivales et, dès cet automne, le festival reprendra ses activités de résidence, dans le cadre de ses « rendez-vous en saisons », et d’éducation artistique et culturelle, notamment en s’impliquant dans l’ouverture prévue d’un internat d’excellence musique au Collège Henri-Pourrat de La Chaise-Dieu.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique